Dans l'actualité récente

F1 - GP de Russie 2016 : Hamilton un souffle devant Rosberg aux essais 3

Voir le site Automoto

ChSELuIU4AA73Sf large jpg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-04-30T10:19:38.153Z, mis à jour 2016-04-30T10:19:39.196Z

Lewis Hamilton (Mercedes) s'est montré le plus rapide lors des essais 3 à Sotchi. Il devance Nico Rosberg et Sebastian Vettel (Ferrari).

Lewis Hamilton a attendu la fin des essais 3 pour coiffer au poteau son coéquipier Nico Rosberg. Cela préfigure une belle bataille entre les Mercedes pour les qualifications.

Faible écart

68 millièmes, c’est l’écart qui sépare Lewis Hamilton, meilleur temps de la troisième séance d’essais, de son coéquipier Nico Rosberg. La pole position est donc promise à l’une des deux Mercedes, sachant que l’Anglais s’est illustré dans les ultimes secondes. Une question d’orgueil. Comme la veille, les pilotes ont commis plusieurs erreurs, preuve qu’ils ne sont pas encore tout à fait à l’aise sur ce tracé de Sotchi. Il faut dire que ce n’est que la troisième édition du GP de Russie.

Ferrari, si près, si loin

Derrière les deux Flèches d’Argent, nous retrouvons la Ferrari de Sebastian Vettel. L’Allemand, pénalisé de cinq places sur la grille de départ, pointe à 6 dixièmes de Lewis Hamilton. C’est toujours mieux que Kimi Räikkönen puisque le Finlandais est au-delà de la seconde malgré le quatrième chrono (+1.324). La Scuderia pourra-t-elle jouer les trouble-fête lors des qualifications ? Vu les écarts, c’est loin d’être gagné…

Button, surprenant 8ème

Si Felipe Massa et Valtteri Bottas promettent une troisième ligne à Williams, nous retiendrons surtout le très joli huitième temps de Jenson Button (+1.857), alors qu’Alonso n’est que douzième. En revanche, c’est la soupe à la grimace du côté de Romain Grosjean : après un début de saison idéal, le pilote Haas entrevoit déjà les limites de sa monoplace. Samedi matin, il ne pointait qu’au 17ème rang.