Dans l'actualité récente

F1 - GP de Silverstone 2016 : Hamilton s'adjuge la pole position à domicile

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton en pole position à Silverstone
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-07-09T14:05:07.487Z, mis à jour 2016-07-10T11:42:01.245Z

Lewis Hamilton a signé la pole position devant son public. Il s'y est pris à deux fois pour venir à bout de son coéquipier et rival pour le tire, Nico Rosberg. Max Verstappen a pris la troisième position.

Le Britannique Lewis Hamilton a confirmé son éclatante domination depuis le début du weekend, chez lui, en Grande-Bretagne. Et ce n'est pas l'invalidation de son premier chrono en Q3 qui l'a déconcentré dans sa quête de pole position.


Imperturbable

Pour cette dixième manche de la saison 2016 de Formule 1, les consignes ont été claires, et ce, dès le briefing des pilotes. Interdiction formelle de mettre les quatre roues au-delà de la ligne blanche. En mode "full attack" dès le premier tour de la Q3, le double champion du monde en titre est sorti large au virage neuf. 

Son temps a été - logiquement - invalidé, c'est donc son coéquipier qui se retrouvait alors avec la première place provisoire sur la grille. Hermétique à la pression, Lewis Hamilton a repris la piste le couteau entre les dents, et claqué un temps de 1.29.287.

Nico Rosberg n'a pas amélioré sur sa deuxième tentative. Il s'élancera depuis la deuxième position (+ 0. 267), devant Max Verstappen, relégué à plus d'une seconde (+ 1.026).


Des rapports de force qui s'inversent

Si Nico Rosberg semblait avoir pris l’ascendant en début de saison, c'est au tour de Lewis Hamilton d'enfoncer un peu plus le clou à chaque weekend de course. Il en est de même au niveau des écuries, avec Red Bull et Ferrari.

Début 2016, les monoplaces au cheval cabré se présentaient comme la deuxième force du plateau. Désormais, il semble que ce soit Red Bull - les deux pilotes ont pris la troisième et la quatrième place des qualifications, juste devant les Ferrari (Vettel est pénalisé de cinq places pour avoir changé de boîte de vitesse, il partira onzième) - qui puisse prétendre à ce "titre" honorifique, tant les Mercedes semblent hors d'atteinte.


Mclaren confirme son léger mieux, Haas son léger moins bien

Que ce soit par l'intermédiaire de Button ou d'Alonso, le constructeur de Woking - lui aussi à domicile - parvient à placer une de ses monoplaces en Q3 de plus en plus régulièrement. En revanche, du côté des Américains de Haas, la courbe est inverse. Plus la saison avance, plus il semble difficile pour Grosjean et Gutierrez de se hisser jusqu'en Q3. 

Aux uns de confirmer, aux autres de redresser la barre. Le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne aura lieu dimanche, à 14 heures.