Dans l'actualité récente

F1 - GP de Singapour 2015 : Rosberg surclasse les essais libres 1

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-18T11:46:32.785Z, mis à jour 2015-09-18T12:04:33.952Z

Le pilote allemand Nico Rosberg (Mercedes) a dominé la première séance d'essais libres du Grand Prix de Formule 1 de Singapour, devançant son coéquipier Lewis Hamilton de trois dixièmes.

Avec 53 points d'avance sur son intraitable coéquipier Lewis Hamilton, et ce à sept courses de la fin, Nico Rosberg n'a plus grand chose à espérer d'ici la fin du championnat. Pourtant, le vice-champion du monde 2014 veut encore démontrer de belles choses au volant de sa Mercedes et a mis tout le monde lors des essais libres 1 du Grand Prix de Singapour, 13e manche de la saison 2015 de Formule 1.

Insolite : Nico Rosberg cède à la mode du selfie… en pilotant 


Mercedes tout en contrôle

Presque tout le temps martyrisé par son partenaire de garage britannique depuis le début de l'année, Rosberg semble avoir retrouver ses ailes pour s'envoler vers la première place de la feuille des temps avec un très bon chrono de 1:47.995, le seul en-dessous de la minute quarante-huit. Pas de quoi s'affoler pour Hamilton, second de cette séance d'essais à trois dixièmes et habitué à sortir des tours d'anthologie lors des qualifications (comme en témoigne ses 11 pole positions depuis le début de la saison).


Ricciardo et Ferrari à l'affût

Rival principal de Mercedes, la Scuderia Ferrari a tenu son rang lors de cette première session d'essais du week-end, avec un 4e temps pour Sebastian Vettel, qui s'est fait une jolie frayeur en toute fin de séance, manquant de peu de finir dans le mur, et le 5e chrono pour Kimi Raïkkönen. L'écurie de Maranello a été devancé par l'excellent Daniel Ricciardo, auteur d'un très bon temps en 1'48.331 avec sa Red Bull. 


Rossi dans le mur pour ses débuts

Si le top 5 ne souffre d'aucune contestation et n'est guère surprenant sur un tracé où la puissance du moteur n'est pas la clé du succès, force est de constater que les problèmes ont été nombreux derrière, à commencer par Alexander Rossi, qui a terminé dans le mur au volant de sa Manor numéro 53 en toute fin de séance pour ses premiers tours en tant que titulaire


Daniil Kvyat a quant à lui été victime de problèmes d'unité de puissance sur sa Red Bull Renault (cela ne va pas améliorer les relations très, très tenduesentre les deux parties), tout comme Max Verstappen et sa Toro Rosso à moteur... Renault. A noter un soucis de boîte de vitesses sur la Lotus-Mercedes de Pastor Maldonado, le pilote Vénézulien ayant même un peu trop frôlé le rail à certains moments, et le modeste 14e chrono du Franco-Suisse Romain Grosjean. 


La prochaine séance d'essais libres aura lieu cet après-midi à 15h30, heure française.