F1 - GP de Singapour 2016 : Rosberg et Verstappen dans un mouchoir de poche lors des essais 3

Voir le site Automoto

F1 - GP d'Espagne 2015 - Nico Rosberg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-09-17T11:22:20.455Z, mis à jour 2016-09-17T11:22:22.629Z

Avantage Rosberg à quelques heures des qualifications. Mais la Red Bull de Max Verstappen n'est vraiment très loin. La pole position promet d'être disputée.

Mercedes, peu en confiance à Singapour, ne possède pas un matelas d’avance très confortable avant les qualifications. Lors des essais 3, Nico Rosberg n’a que cinq centièmes d’avance sur Max Verstappen (Red Bull).

Hamilton, deux erreurs

Nico Rosberg a déjà oublié sa sortie de piste du vendredi matin. Meilleur chrono lors des essais 2, l’Allemand a réaffirmé son avance avant les qualifications. Mais elle est très légère : seulement 59 millièmes le séparent de la Red Bull de Max Verstappen. A contrario, Lewis Hamilton, seulement huitième de la séance, n’a pas pu signer de chronomètre avec les ultra tendres, les gommes attendues pour la Q3. Coupable de deux erreurs l’ayant forcé à tirer tout droit - et abimer ses pneus neufs -, l’Anglais ne s’est pas préparé au mieux pour samedi après-midi. Attention car, pour une fois, sa Mercedes n’a pas une marge énorme sur la concurrence.

Red Bull très, très près proche

Comme attendu, les Red Bull sont très fortes sur le circuit urbain de Singapour, où le châssis prévaut sur le moteur. Elles devraient, en tout cas, donner du fil à retordre aux Flèches d’Argent et être en mesure de signer une deuxième pole position cette saison après celle obtenue par Daniel Ricciardo à Monaco. Les Ferrari, quant à elles, concèdent encore cinq dixièmes à leurs adversaires, un écart qu’il faudra combler vite pour permettre à Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen (+0.508) de se battre à la régulière. Le Finlandais s’est d’ailleurs illustré avec le troisième temps lors des essais 3.

Le circuit des surprises ?

Dans le peloton, il faut quand même souligner les performances des Toro Rosso. L’écurie ne développe plus sa monoplace mais Daniil Kvyat (+1.151) et Carlos Sainz (+1.527) postulent pour une place en Q3, dans le sillage de Force India, sixième grâce à Nico Hulkenberg (+0.964). Dans une course difficile et incertaine, les challengers auront sans doute une carte à jouer. Surtout si la safety car est déployée…