Dans l'actualité récente

F1 - GP de Singapour : Vettel et Räikkönen déçus par la stratégie de Ferrari

Voir le site Automoto

GP de Singapour   Sebastian Vettel & Kimi Räikkönen
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-09-20T15:20:05.330Z, mis à jour 2016-09-20T15:20:07.613Z

Seulement quatrième et cinquième du Grand Prix de Malaisie, Kimi Räikkönen et Sébastian Vettel ont critiqué la stratégie de la Scuderia Ferrari.

Un an sans victoire ! Le 20 septembre 2015, Sebastian Vettel remportait le Grand Prix de Singapour. La Scuderia ne parvient pas à briser l'hégémonie de Mercedes et voit même Red Bull grappiller les miettes (victoire de Verstappen au GP d'Espagne). Le week-end dernier, la Scuderia espérait briller à Singapour. Mais au final, Räikkönen et Vettel ont échoué au pied du podium (quatrième place pour le Finlandais, cinquième pour l'Allemand). Du coup, le duo fait grise mine…

[Ferrari Days 2016 : Vettel fait le show à Hockenheim]

Vettel frustré

Quadruple champion du monde avec Red Bull-Renault, Sebastian Vettel va devoir attendre encore une saison de plus avant de gagner le titre avec Ferrari. A l'issue du Grand Prix de Singapour, il était très frustré : « Dans les derniers tours, nous étions loin des pilotes qui nous précédaient et qui nous suivaient, donc je n'ai pas cherché à attaquer. Je sais que la patience n'est pas une qualité des supporters de Ferrari, et ce n'est pas la mienne non plus. »

Mais Vettel n'est pas abattu pour autant et confirme qu'il va tout faire pour ramener la Scuderia à la première place : « Nous sommes ici pour gagner et nous ne serons pas satisfaits avant d'y arriver, mais nous progressons étape par étape et un jour, je pense que cela va payer. Je crois en l'équipe, et je crois qu'à l'avenir, ce sera mieux pour nous », a-t-il expliqué.

Räikkönen mécontent de la stratégie de course

D'ordinaire peu bavard, Kimi Räikkönen a tenu a montré son désaccord avec la stratégie de course de Ferrari. Alors qu'il avait dépassé Lewis Hamilton sur la piste, le Finlandais a été rappelé à son stand par son écurie pour procéder à un troisième arrêt. Et il est ressorti derrière Hamilton après ce pit-stop, laissant la troisième marche sur le podium au pilote britannique. 

Selon « Iceman », ce dernier arrêt était inutile : « Nous avons gagné une place mais ce n'est pas ce que nous attendions. Nous voulons gagner, pas finir troisième ou quatrième. J'ai pu passer Lewis, il a fait une erreur dans le virage sept et nous nous sommes bien battus, malheureusement il est repassé. Je suis persuadé que nous aurions pu aller au bout, mais c'est toujours plus facile à dire après coup. »

Profondément déçu, le Finlandais espère que son équipe va se remettre en question : « Nous allons devoir analyser les décisions qui ont été prises durant cette course et voir si nous aurions pu faire de meilleurs choix. »

Arrivabene en désaccord avec Kimi

En revanche, pour Maurizio Arrivabene, le directeur de la gestion sportive de la Scuderia Ferrari, la stratégie mise en place était la bonne : « Je pense que c'était la bonne décision. Garder les super tendres aurait pu amener une énorme dégradation qui aurait été catastrophique. Nous avons pris une décision basée sur les données que nous avions, et l'exercice est de vérifier si ces données étaient justes. Kimi a été très bon lors de la course, il a montré qu'il n'est pas champion du monde pour rien ».