F1 - le GP de Turquie en détails

F1 - le GP de Turquie en détails
La Formule 1 est de retour en Europe. Le championnat du monde de F1 s'installe en Turquie pour la quatrième épreuve de la saison. Après une coupure de trois semaines depuis le GP de Chine, les pilotes ont des fourmis dans les jambes.

La F1 fait escale en Turquie, pour le premier GP européen de la saison.

Le circuit

La piste d’Istanbul Park accueille la F1 depuis 2005. Elle offre la particularité d’avoir un sens de circulation inverse à celui des aiguilles d’une montre. Le virage 8 est sans conteste l’endroit le plus impressionnant : constitué de 4 courbes à gauche, prises à pleine vitesse, ce virage ne pardonne pas le moindre écart de trajectoire. Et Sebastian Vettel peut en témoigner : sorti trop large à la sortie de ce virage, le champion du monde allemand a perdu le contrôle de sa monoplace, qui a terminé sa course en miettes dans le rail de sécurité.

Ce que pensent les pilotes

C’est Fernando Alonso qui résume le mieux la piste turque : « Le circuit est très technique, avec des virages très variés, beaucoup de dénivelé et quelques possibilités de dépassement ». De son côté, Nico Rosberg est un fan du circuit d’Istanbul, et notamment son virage 8 : « Si je devais créer le circuit de mes rêves, j’y inclurai ce circuit !»

Les enjeux

Le mot d’ordre est le même pour tous les poursuivants de Sebastian Vettel : Mettre à mal la domination du jeune champion du monde allemand. C’est loin d’être une mince affaire pour Hamilton (2è du championnat à 21 points), Button (3è à 30 points)) ou même Webber (4è à 31 points), tant Vettel a encore surclassé ces concurrents lors des qualifications de ce GP de Turquie. Néanmoins, Lewis Hamilton a prouvé avec sa victoire en Chine que Vettel pouvait être battu.

Rendez-vous à 13h20 ce dimanche sur TF1 pour suivre le GP de Turquie de F1. Le départ sera donné à 14h.

News associées