F1 - GP des Etats-Unis 2013, qualifications : Vettel prive Webber de la pole position

Voir le site Automoto

F1 - GP d'Austin 2013 - Sebastian Vettel
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-11-16T20:50:00.000Z, mis à jour 2013-11-16T21:48:20.000Z

Le Champion du Monde Sebastian Vettel a dominé, sans surprise ce samedi, les qualifications du Grand-Prix d'Austin, avant-dernière manche de la saison. Le pilote Allemand, qui s'était déjà distingué durant les deux précédentes séances, s'élancera donc demain en pole position. Première ligne 100% Redbull puisque son coéquipier Mark Webber occupera la 2e place sur la grille.

Un 12e succès se profile cette saison pour Sébastien Vettel, auteur ce samedi de la 44e pole position de sa carrière.


Ce qu'il s'est passé hier...
Les RedBull ont d'ores et déjà marquées leur territoire à Austin puisque Sebastian Vettel et Mark Webber se sont accaparés les deux meilleurs temps de la 2e séance du vendredi devant les deux Mercedes de Nico Rosberg et de Lewis Hamilton. Un retour de la hiérarchie pour ainsi dire puisque les premiers essais ont été perturbés par le brouillard empêchant le survol de tous hélicoptères médicaux au-dessus du circuit. Dans ces conditions, le meilleur temps était revenu à Fernando Alonso devant Jenson Button et Valterri Bottas. Ce résultat apparaît d'ailleurs comme un signe encourageant pour le pilote Ferrari, qui a bien failli manquer cette manche à cause de problèmes de dos. Son futur coéquipier Kimi Raikkonen souffrant des mêmes maux, n'aura lui pas cette chance de participer au Grand-Prix. Heikki Kovaleinen, nommé en remplacement chez Lotus, terminait sa journée à la 5e place.


Des FP3 à l'image du vendredi

Le clan Redbull est parvenu, sans trop de difficulté, à conserver l'avantage lors de la dernière séance d'essais libres, ce samedi à Austin, avec dans l'ordre le Champion du Monde Sebastian Vettel devant son coéquipier Mark Webber au sommet de la feuille des temps. Comme aux FP2, une Mercedes s'adjuge le 3e à une exception près qu'il s'agit cette fois du Britannique Lewis Hamilton ; Nico Rosberg, classé seulement 7e, ayant visiblement rencontré plus de difficulté.

Nico Hulkenberg, Romain Grosjean (premier Français) et Jenson Button s'intercalent entre les deux pilotes de l'écurie Allemande. Sergio Perez, Valterri Bottas et Adrian Sutil complétaient le top 10. A noter les 18e, 19e et 21e places des autres tricolores Jean-Eric Vergne, Charles Pic et Jules Bianchi.


Suite de la domination en qualifications
Mark Webber et Sebastian Vettel ont été les deux seuls pilotes à se disputer la pole position et pour cause ! Personne d'autres n'a été en mesure de passer sous la barre des 1.37 en Q3. Le meilleur temps de la qualification a longtemps été détenu par l'Australien mais dans son dernier tour lancé, le quadruple Champion du Monde arrache un chrono de 1.36.338, repoussant d'un dixième seulement son coéquipier au second rang. 8e pole position de l'année pour l'Allemand, qui comptabilise déjà 37 victoires, dont 11 rien que cette saison.

Romain Grosjean, premier Français au départ ce dimanche, s'élancera juste derrière le doublé Redbull aux côtés de la Sauber Ferrari de Nico Hulkenberg. Lewis Hamilton et Fernando Alonso se partageront quant à eux la 3e ligne. Grosse déception en revanche du côté de Rosberg, éliminé en Q2 tout comme Felipe Massa et Jenson Button, qui écopera de surcroît une pénalité de trois places sur la grille pour non respect d'un drapeau rouge vendredi matin. Les autres tricolores Jean-Eric Vergne, Jules Bianchi et Charles Pic partiront respectivement des 15e, 20e et 22e positions.


Vettel dédie sa pole à Horner

En conférence de presse, Sebastian Vettel se félicitait de son résultat, soulignant également la ténacité dont a fait preuve son coéquipier Mark Webber, d'autant plus qu'à l'écouter les conditions de piste n'étaient pas si simples : « La qualification n'a pas été facile car le vent s'est accru depuis ce matin, rendant les virages rapides assez difficiles à négocier. Ce doublé est donc un excellent résultat pour toute l'équipe [...] Nous avons eu une belle bagarre avec Mark. Plus on avance dans le week-end et plus il est dangereux. Peut-être a-t-commis une petite erreur dans son dernier run... Quoiqu'il en soit je suis heureux d'avoir pu décrocher cette pole. » ...Un joli cadeau pour l'anniversaire de son team manager Christian Horner.

En partant devant, le Champion du Monde sait qu'il prend une sérieuse option pour la victoire même si une certaine prudence s'impose : « Austin est un circuit que j'apprécie énormément. Le principal est de s'élancer du côté propre de la piste. Nous verrons demain ce que nous sommes en mesure de faire. »

Le départ du Grand-Prix des Etats-Unis sera donné demain à 20h.