F1 - GP Etats-Unis : Vettel (Red Bull) en route vers le titre

Voir le site Automoto

Vettel Alonso GP F1 Etats-Unis 2012
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-11-17T20:07:00.000Z, mis à jour 2012-11-17T20:15:46.000Z

Sans surprise, Sebastian Vettel (Red Bull) s'élancera dimanche en pole position du Grand Prix des Etats-Unis. Alonso est 9e sur la grille.

En décrochant la pole lors de la séance de qualifications, Sebastian Vettel (Red Bull) a pris un ascendant sur Fernando Alonso (Ferrari), seulement 9e, dans la course au titre.


Vettel seul au monde...ou presque
Plus rapide lors des trois séances d'essais libres, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) a confirmé qu'il se sentait comme chez lui à Austin sur un circuit que le monde de la Formule 1 découvre pour la première fois. Favori logique et logique respectée donc, même si le double champion du monde a dû repousser à deux reprises les tentatives de Lewis Hamilton (Mclaren) autrement plus à l'aise que lors des sessions précédentes. Auteur d'un temps de 1'35''657 sur les 5,516 kilomètres du circuit, il ne devance finalement que de 109 millièmes le Britannique (1'35''766).


Alonso loin, très loin
Au-delà de cette première place, c'est la contre-performance de la Ferrari d'Alonso qui permet au pilote allemand d'aborder la course de ce dimanche avec un surplus de sérénité. L'Espagnol, jamais à la fête depuis le début de ce week-end texan, a bouclé son tour le plus rapide en 1'37''300 , soit plus d'une seconde et demie que Vettel. Neuvième au temps, Alonso partira finalement huitième sur la grille suite à la sanction infligée à Romain Grosjean (cinq places de pénalité pour un changement de boîte de vitesse avant la séance de qualification).


Une course déjà gagnée d'avance pour Vettel ?
Mark Webber (Red Bull, 3e), Kimi Räikkönen (Lotus, 5e) voire Romain Grosjean (Lotus, 4e mais 9e sur la grille) et surtout Lewis Hamilton seront ce dimanche les meilleurs alliés de Fernando Alonso s'il veut préserver ses chances de décrocher un troisième titre mondial. Avec dix points de retard sur Vettel sur la ligne de départ, son horizon s'est néanmoins déjà largement obscurci.


Le Grand Prix des Etats-Unis est à suivre en direct et en exclusivité sur TF1 à partir de 14h.