F1 - GP Grande-Bretagne 2014 : Bon timing pour Rosberg

Voir le site Automoto

F1 - GP de Grande-Bretagne 2014 - Nico Rosberg
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-07-05T17:25:00.000Z, mis à jour 2014-07-05T17:33:07.000Z

Nico Rosberg s'est finalement montré le plus rapide ce samedi après-midi durant les qualifications du Grand-Prix de Grande-Bretagne, 9e épreuve du Championnat du Monde de Formule 1. Les conditions étaient pourtant tendues ; le pilote Allemand ne pensait d'ailleurs même pas améliorer compte tenu des gouttes de pluie présentes dans la dernière portion du tracé.

Nico Rosberg a su déjouer les caprices de la météo pour s'offrir sa 4e pole position de l'année, la 8e de sa carrière ; reléguant ainsi son compatriote et plus proche poursuivant Sebastian Vettel à 1.62 secondes.
Le dernier secteur qui fait différence
Comme à Bahrein, à Monaco et au Canada, la pole position est revenue à Nico Rosberg mais ces qualifications n'ont pas été de tout repos pour l'ensemble des pilotes ; la pluie s'invitant de temps à autre notamment dans le dernier secteur : « C'était tellement compliqué cet après-midi avec la pluie, et ces conditions qui changeaient en permanence, a déclaré le pilote Mercedes. J'étais en soft dans mon premier tour quand il s'est mis à pleuvoir dans les trois derniers virages. J'ai donc perdu pas mal de temps et puis au fil des tours c'est devenu humide un peu partout. » Mais pas question d'en rester là : aussi mince soit-elle, l'actuel leader au Championnat du monde savait qu'il y avait une chance d'améliorer et tout s'est déroulé comme convenu puisqu'il colle même 1.62 secondes à son compatriote Sebastian Vettel qui pointait alors en tête : « De retour au box, on s'est dit qu'il fallait retenter même si je n'aurais jamais pensé que la piste s'améliorerait. A vrai dire c'était surtout la dernière portion qui avait posé problème. Je savais que j'y avais perdu l'équivalent de 4 secondes dans mon tour précédent et qu'il y avait la possibilité de faire un bond au classement. C'est exactement ce qu'il s'est passé. »

Nico Rosberg, qui certes possède l'avantage au Championnat avec 29 points d'avance sur son coéquipier et dauphin Lewis Hamilton, aura la possibilité ce dimanche de revenir au score vis-à-vis du Britannique en termes de victoires (3 contre 4, obtenue en Australie, à Monaco et en Autriche).