F1 - GP Hongrie 2014 : Que s'est-il vraiment passé entre Rosberg et Hamilton ?

Voir le site Automoto

GP Canada 2014 - Lewis Hamilton & Nico Rosberg
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2014-07-28T07:25:00.000Z, mis à jour 2014-07-28T10:42:12.000Z

Vous avez suivi le GP de Hongrie avec passion et attention, donc vous savez qu'il y a de l'eau dans le gaz entre Nico Rosberg, Lewis Hamilton et leur écurie Mercedes : mais au fait, que s'est-il réellement passé ? Qui est fautif, qui a raison, qui a tort ?

Daniel Ricciardo a remporté le GP de Hongrie de bien belle manière ce dimanche 27 juillet lors de la 11ème étape de la saison 2014 de F1. Un GP marqué aussi par les fortes tensions au sein de l'écurie Mercedes...

Hamilton n'écoute pas les consignes de Mercedes
Ce dimanche 27 juillet se disputait la 11ème manche de la saison 2014 de F1. En Hongrie, c'est Daniel Ricciardo qui l'a emporté au bout d'un final haletant, mieux, passionnant et éblouissant à souhait, qui a vu l'Australien de Red Bull passer Alonso et Hamilton dans les derniers virages de la course. Mais ce qu'on retiendra certainement de ce GP de Hongrie, c'est le clash Mercedes : à mi-course, alors que Nico Rosberg semblait bien parti pour passer tout le monde, Lewis Hamilton a refusé d'écouter son écurie qui lui demandait de laisser passer con coéquipier !

Rosberg pouvait-il gagner ?
A ce moment-là de la course, Nico Rosberg était en pleine bourre, enchaînant les tours comme s'il était en qualifications. Mais alors qu'il gagnait plus d'une seconde au tour par rapport à ses concurrents, Rosberg est resté bloqué derrière Hamilton. Pourtant, ce dernier avait reçu la consigne de laisser passer son coéquipier : comme dans chaque sport individuel se disputant en équipe, il y a des désaccords, mais celui-ci risque bien de faire date, connaissant la forte volonté de Lewis Hamilton à ne pas se laisser faire...

Pendant ce temps, Hamilton négocie sa prolongation...
Hamilton l'a expliqué : il n'y aurait eu aucun problème si Rosberg était collé à lui. Sauf que ce n'était pas le cas selon lui... Bref, ça chauffe sec chez Mercedes, pourtant leader incontestable du championnat des constructeurs, avec ses deux pilotes placés en haut du classement des pilotes. A noter, Lewis Hamilton est en pleine négociations pour prolonger son contrat chez Mercedes : avec les incidents du week-end, pas sûr qu'elles soient de tout repos, sachant qu'il se murmure dans les couloirs des paddocks que la firme allemande aimerait faire signer l'enfant du pays Sebastian Vettel...

Ce week-end hongrois nous a offert un spectacle digne des plus grands fils de suspense, avec Daniel Ricciardo dans le rôle du vainqueur héroïque, et Rosberg, Hamilton et Mercedes dans un trio où la communication a semblé rompue...