F1 - GP du Japon 2013 : Grosjean a tenu tête aux Redbull

Voir le site Automoto

F1 - GP du Japon 2013 Romain Grosjean
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-10-13T14:35:00.000Z, mis à jour 2013-10-13T14:43:36.000Z

Romain Grosjean a signé ce dimanche au Japon, son 2e podium consécutif après celui de Corée. Auteur du holeshot, le Français a été le seul pilote à venir rivaliser avec les Redbull ; menant 40 des 53 premiers tours que comptait la course. Un Grand-Prix en total contraste avec l'année passée, qui s'achève sur une 3e place du tricolore.

Contrairement à 2012, ce Grand-Prix du Japon ne sera pas à oublier pour Romain Grosjean, classé 3e à l'arrivée.

Un départ différent
Tous les pilotes gardaient en mémoire ce départ de Romain Grosjean au Grand-Prix du Japon en 2012, et tout particulièrement Mark Webber, une de ses victimes avec Sergio Perez. Un accrochage qui lui avait valu de nombreuses critiques et surtout un stop-and-go de 10 secondes, venu ruiner sa course. Le tricolore avait finalement abandonné à un tour du terme. Ce dimanche, le pilote Lotus n'a pas commis la même erreur, prenant un parfait envol de sa 4e place pour pointer en tête au premier virage. Lui-même a eu du mal à réaliser : « Quand j'ai lâché mon embrayage, je me suis dit ‘ouah, ouah, allez !' [..]C'était super de pouvoir dépasser les deux Red Bull comme ça... Ca restera un de mes meilleurs souvenirs de l'année »


Un 2e podium à l'arrivée

Des commandes qu'il est parvenu à conserver durant les 40 premiers tours, tenant ainsi tête aux Redbull, Mais de plus longs runs permettront à ces derniers de le passer en toute fin de course. A l'arrivée, Romain Grosjean s'est félicité d'avoir été le seul en mesure de donner la réplique à l'écurie autrichienne : « La voiture était fantastique avec le premier train de pneus et nous avons réussi à creuser l'écart, mais ensuite les Red Bull nous ont rattrapé. Néanmoins nous étions la seule voiture capable de jouer avec eux. » Romain Grosjean, premier Français à l'arrivée termine 3e.


Les autres tricolores

Jean-Eric Vergne, longtemps englué dans le trafic, échoue en 12e position à la porte des points. Charles Pic, qui devait observer une pénalité pour non respect du feu rouge en qualification, se classe finalement 18e. La course s'est arrêté au premier virage pour Jules Bianchi, victime d'un accrochage avec Giedo Van der Garde.

Prochain Grand-Prix qui attend les Français : l'Inde. Romain Grosjean y avait été le seul à terminer dans les points l'an passé.