F1 – GP du Japon 2015 : Kvyat "plus déçu que blessé" après son crash

Voir le site Automoto

Danill Kvyat (Red Bull)   Crash Japon 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-26T08:37:08.960Z, mis à jour 2015-09-26T09:15:09.770Z

Victime d'un crash terrifiant lors des qualifications du Grand Prix du Japon, Daniil Kvyat (Red Bull) a rassuré sur son état de santé et est déjà focalisé sur la course de dimanche.

C'est une image qui donne toujours un mauvais frisson et que l'on déteste voir sur un circuit. Victime d'une spectaculaire sortie de piste lors des qualifications du Grand Prix du Japon, 14e manche du championnat du monde 2015 de Formule 1, Daniil Kvyat a inquiété le monde des sports mécaniques l'espace d'un instant, un an après le dramatique accident de Jules Bianchi sur le même tracé qui a coûté la vie au Français quelques mois tard. Fort heureusement, le pensionnaire de la Red Bull numéro 26 s'en est sorti indemne ce samedi matin. 

F1 - Red Bull RB11 : présentation de l'équipe 2015


Kvyat : « Je n'avais nulle part où aller »

« Je vais bien, je suis plus déçu que blessé », a déclaré le pilote russe de 21 ans au centre médical de Suzuka. « J'ai fait une erreur en mettant deux roues dans l'herbe. Et comme il n'y a pas de dégagement, je n'avais nulle part où aller. En effet c'est spectaculaire, et je suis désolé pour l'équipe ». 10e de la séance qualificative, Kvyat devrait certainement s'élancer des stands après sa mésaventure nippone, son châssis et sa boîte de vitesses ayant souffert dans la bataille. Mais comme dirait l'autre, « l'essentiel est ailleurs ». 



Rosberg : « Confiant pour la course »

Provoquant un drapeau rouge bien malgré lui, le natif d'Oufa (Russie) a donc écourté le duel tant attendu entre les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton. L'Allemand en est sorti vainqueur en raison d'un très bon premier tour en Q3 et n'a pas caché sa satisfaction après sa deuxième pole position – seulement – de l'année. « Je suis très content, c'est une bonne journée et un joli come-back pour l'équipe après un week-end difficile à Singapour. Nous avons tout optimisé pour ce circuit et personnellement, j'ai réussi mes tours aujourd'hui, c'est une bonne position pour demain (…) Je suis confiant pour demain, la voiture sera bonne, mais nous n'avons pas eu une préparation parfaite ; on pourrait voir des surprises »


Hamilton: « Je me sentais mieux avant le drapeau rouge »

Deuxième des qualifications, Lewis Hamilton n'a pas hésité à relativiser sa position sur la grille tout en se montrant prudent pour la course qui démarrera à 7h00, heure française, ce dimanche. « J’ai perdu un peu de temps dans le virage 11 et à la chicane sur mon premier tour. Mais je me sentais mieux sur ce dernier tour, avant que le drapeau rouge arrive (…) Ce sera difficile demain, je ne sais pas s'il va pleuvoir. Si c'est le cas, Nico sera très compétitif, il a étudié mes lignes de l'année dernière. S'il fait sec, on ne peut pas suivre suffisamment près pour pouvoir dépasser, il faudra voir si une voiture de sécurité change la donne »


Avec 41 points d'avance à six Grands Prix de la fin, le double champion du monde britannique demeure maître de son destin. Mais fidèle à sa réputation de pilote attaquant, explosif et extraordinaire, il y a fort à parier que le leader du Mondial ne se contentera pas d'une deuxième place lorsque le drapeau à damiers sera brandi.