Dans l'actualité récente

F1 - GP du Japon 2015 : la pole position pour Rosberg !

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-26T07:22:44.570Z, mis à jour 2015-09-26T07:34:45.872Z

Dominateur lors des essais libres 3, Nico Rosberg (Mercedes) a signé la pole position lors des qualifications du Grand Prix du Japon, devançant son coéquipier Lewis Hamilton et Valtteri Bottas (Williams).

C'est sans doute le circuit le plus technique de la saison en raison de ses interminables enchaînements de courbes rapides qui sont un régal pour les monoplaces les mieux armées sur le plan aérodynamique. Un terrain de jeu largement favorable aux Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton qui ont profité des qualifications pour écraser toute concurrence sur le tracé de Suzuka, théâtre du Grand Prix du Japon, 14e manche de la saison 2015 de Formule 1. 

Insolite : Nico Rosberg cède à la mode du selfie… en pilotant

Rosberg d'une courte tête

Dans l'ombre de son coéquipier britannique depuis le début de la saison, que ce soit en qualifications ou en course, Rosberg n'a cette fois-ci pas tremblé au moment de signer la pole position avec un chrono de 1'32.584. Le vice-champion du monde allemand, auteur du meilleur temps un peu plus tôt lors d'essais libres 3 perturbés par la pluie, lance donc parfaitement un week-end de reconquête après deux courses très décevantes (abandon en Italie, seulement 4e à Singapour). Non loin de son partenaire de garage avec son tour le plus rapide bouclé en 1:32.660, Hamilton doit donc se contenter de la 2e place, juste devant le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) qui complète le top 3. 


Sortie de piste impressionnante pour Kvyat

Victorieuse lors du dernier Grand Prix de Singapour, la Scuderia Ferrari est de nouveau rentrée dans le rang, tout en réalisant de solides performances avec une 4e place pour Sebastian Vettel et un 6e temps pour Kimi Räikkönen. Felipe Massa (Williams) est venu s'intercaler entre les deux monoplaces rouges tandis que Daniel Ricciardo (Red Bull), Romain Grosjean (Lotus), Sergio Perez (Force India) et Daniil Kvyat (Red Bull complètent le top 10). Le pilote russe a été victime d'une violence sortie de piste en toute fin de séance, provoquant même un drapeau rouge et l'arrêt anticipée de cette dernière. Heureusement, le jeune homme de 21 ans s'en est sorti indemne. 


McLaren-Honda déçoit (encore)

Plus loin sur la grille, il faut remonter jusqu'à 14e position pour retrouver la première McLaren-Honda, celle de Fernando Alonso. Le team de Woking et son motoriste nippon n'ont pas encore bu le calice jusqu'à la lie et il a fa llu un coup du sort, à savoir un soucis technique sur la monoplace de Max Verstappen (Toro Rosso) provoquant des drapeaux jaunes, pour que l'Espagnol passe en Q2, Jenson Button étant quant à lui resté bloqué à la 16 place. 


Pour rappel, la course démarrera ce dimanche 27 septembre à 7h00, heure française.