F1 - GP du Japon 2016 : Mercedes porte réclamation contre Verstappen… puis se rétracte !

Voir le site Automoto

Max Verstappen Red Bull F1
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-09T13:49:18.224Z, mis à jour 2016-10-09T13:49:20.048Z

Mercedes avait lancé une réclamation contre le comportement de Max Verstappen dans l'avant-dernier tour à Suzuka. L'écurie s'est ravisée dans la foulée.

Quelques heures après la fin du GP de Suzuka, Mercedes a porté réclamation contre Max Verstappen pour que Lewis Hamilton récupère la deuxième place, avant de se raviser…


Les faits

Avant-dernier tour du GP de Suzuka : Lewis Hamilton, obligé de faire une remontada après son envol raté, porte une ultime attaque sur Max Verstappen à la chicane, un doublé Mercedes en ligne de mire. Le hic ? La défense du Néerlandais, une fois encore très musclée, force le Britannique a tiré tout droit après un changement de direction brusque au freinage (ce que le règlement interdit en théorie). Finalement, le triple champion du monde n’a pas pu dépasser le pilote Red Bull et a dû se contenter de la troisième place à l’arrivée.


Mercedes réclame…

Ce n’est pas la première fois que Max Verstappen revendique un tel comportement limite et dangereux (demandez aux Ferrari) et Mercedes, fraîchement sacrée champion constructeurs, n’entendait pas en rester là. L’écurie à d’abord posé une réclamation contre cette deuxième place de Max Verstappen afin que ce dernier soit éventuellement rétrogradé au profit de Lewis Hamilton. Le recours, envoyé trop tard à la FIA, n’aurait été examiné que lors du Grand Prix des Etats-Unis (21-23 octobre). Car Mercedes s’est finalement rétracté.


… puis se rétracte

Peu après l'annonce de la plainte de Mercedes, un communiqué a été publié sur le site officiel de la Formule 1 pour expliquer que le team dirigé par Toto Wolff l’avait annulée. Par conséquent, le podium restera figé, Max Verstappen conservera sa deuxième place et Nico Rosberg aura toujours 33 points d’avance sur Lewis Hamilton au classement général. Le pilote anglais a d’ailleurs approuvé ce revirement, « Ce n’est pas une plainte venant de moi. J’ai entendu que l’équipe l’avait fait mais je leur ai dit que ce n’est pas ce que nous faisons. Nous sommes des Champions, nous avançons. Fin de l'histoire ! » S’il lui manque trois points dans quatre GP, il s’en mordra peut-être les doigts…