F1 - GP du Japon 2016 : qualifié 8e, Grosjean retrouve le sourire

Voir le site Automoto

CuOrs4FVYAAokFR
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-08T15:40:05.144Z, mis à jour 2016-10-08T15:40:06.523Z

Romain Grosjean était tout joyeux, samedi, après les qualifications à Suzuka. Le Français a hissé sa Haas au huitième rang, ce qui est de bon augure pour la course.

Respectivement qualifiés 8e et 10e, Romain Grosjean et Esteban Gutiérrez ont retrouvé du poil de la bête au volant de leur Haas ayant reçu quelques améliorations. Des prestations solides sachant que Suzuka est un circuit exigeant. 


Pour Grosjean, le sourire est de retour

Depuis le retour aux affaires après la trêve, c’est un peu la soupe à la grimace du côté de Haas, plus particulièrement pour Romain Grosjean. Il y a quinze jours, en Malaisie, l’écurie américaine n’a vu aucune de ses monoplaces franchir l’arrivée (problème technique sur les deux) et, au sortir des qualifications à Suzuka, le sourire peut être de circonstance. Celui du Français, 8e, en tête, « Je me sens plutôt bien après ça et je suis ravi pour toute l’équipe. Nous avons apporté toutes les améliorations possibles. Nous avons fait fonctionné le nouvel aileron avant et cela change tout pour les qualifications. La session s’est bien déroulée. Je n’avais pas de DRS pour le dernier virage. Mais nous sommes là et demain sera une longue course sur une piste difficile. La dégradation des pneus sera importante. Si l’équilibre est aussi bon qu’aujourd’hui, cela devrait aller. » 


« Nous avons poussé au maximum » 

Esteban Gutiérrez est sur la même longueur d’onde que son coéquipier, « Nous avons poussé au maximum et nous nous sommes bien battus jusqu’à la fin. Je suis fier de toute l’équipe. Ils méritent tous ça car ils ont fait du bon boulot. Sans eux, sans mon équipe, sans mes ingénieurs, sans mes mécaniciens, rien n’aurait été possible aujourd’hui. Je leur dédie cette performance. Demain, je vais pousser au maximum sans regarder derrière. » 


Déjà une forme de victoire 

A lire leurs propos, on dirait presque que Romain Grosjean et Esteban Gutiérrez ont remporté la course. Ils pourront toujours se targuer de partir devant les Toro Rosso, les McLaren et les Williams. C’est déjà un excellent point de départ pour terminer dans le top 10 et avancer dans le championnat constructeurs