Dans l'actualité récente

F1 - Essais GP Japon 2016 : Rosberg-Hamilton, McLaren mitigé, Grosjean galère, ce qu'il faut retenir

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes)
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-10-07T09:04:05.212Z, mis à jour 2016-10-07T12:51:39.302Z

Du duel très serré entre les deux prétendants Mercedes à la couronne aux performances mitigées de Honda à domicile, en passant par les galères de Romain Grosjean (Haas), voici tout ce qu’il faut retenir de la 1ère journée de tests du Grand Prix du Japon.

Le tracé complexe mais excitant de Suzuka a livré les enseignements habituels, avec Nico Rosberg (Mercedes) en haut de la fiche des temps et Romain Grosjean (Haas) empêtré dans les mêmes soucis techniques.


Rosberg devant, mais...

Le leader du Championnat du monde, conforté par l’abandon de son coéquipier et rival Lewis Hamilton la semaine dernière en Malaisie, a passé une première journée très tranquille. L’Allemand s’est adjugé le meilleur chrono lors des deux séances, grâce à des chronos respectifs fixés en 1’32’’431 puis 1’32’’250. 

Confortable en matinée, avec une marge de 0’’215 sur son voisin de box à l’issue des libres 1, Rosberg a finalement vu cette marge se réduire à 0’’072 lors de la deuxième série de tests. Infime


Ferrari devant Red Bull

Sur le circuit le plus complexe de la saison, la Scuderia est parvenue à devancer l’écurie autrichienne, auteur du doublé à Sepang. Les Rouges ont, comme de coutume, subi la supériorité de Mercedes, même si Kimi Räikkönen s’est rapproché à 0’’323 lors des libres 2. 

Le duo de Ferrari avait pourtant lâché plus d’une seconde après la première série. Et le Finlandais s’est plaint d’énormes problèmes d’appuis. Red Bull a largement masqué sa marge de progression, puisque Max Verstappen a roulé en pneus usés en EL2 alors que Daniel Ricciardo n’a même pas utilisé les gommes "tendre".


McLaren, c’est mitigé

Alors que l’écurie de Woking avait cumulé les nouveautés techniques (et les pénalités) en Malaisie pour bien figurer sur les terres de son motoriste Honda, les premiers enseignements sont variés. Fernando Alonso a confirmé sa reprise de confiance en restant dans le Top 10 et concédant 1’’735 sur la référence. 

L’Espagnol est à sa place, puisqu’il lui sera difficile de titiller les Force India en course. En revanche, Jenson Button a déçu. 13ème à 3’’246 en libres 1, 16ème à 2’’148 en libres 2.


Grosjean encore freiné (ou pas)

"Mes freins sont m...."

Romain Grosjean s’est encore interrogé sur les capacités de Haas à lui fournir un freinage efficace. Le pilote français, en grosse difficulté technique, s’est retrouvé dans le bac à graviers à Degner en libres 1. Son coéquipier Esteban Gutierrez l’a imité ensuite.