F1 - GP du Japon 2016 : un duel Rosberg-Hamilton à 13 millièmes pour la pole !

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes) - GP du Japon - F1 2016
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-08T07:37:07.751Z, mis à jour 2016-10-08T09:03:16.327Z

Nico Rosberg s’élancera pour la troisième fois consécutive de la tête à Suzuka, après une pole obtenue à l’arrachée, au nez et à la barbe de Lewis Hamilton.

Nico Rosberg est bel et bien intouchable, ce week-end, à Suzuka. L’Allemand est allé chercher une nouvelle pole position, la troisième de sa carrière sur ce circuit, de rang qui plus est, en battant son coéquipier Lewis Hamilton pour 13 petits millièmes en Q3. 

Insolite : quand Rosberg, Hülkenberg et Wehrlein s'entraîne... en camion Mercedes


Des médiums pour la Q1 sur les Flèches d’Argent 

Plus rapides que les autres monoplaces sur les terres japonaises, les Mercedes n’ont pas forcé leur talent lors de la Q1. Pour preuve, Nico Rosberg et Lewis Hamilton se sont qualifiés pour Q2 avec des médiums, laissant les Ferrari le soin de signer les meilleurs chronos. De cette étape, on retiendra surtout l’élimination de Jenson Button, qui fait tâche pour le motoriste Honda… 


Les Williams et les Toro Rosso out en Q2

Les choses sérieuses n’ont vraiment commencé qu’en Q2 pour les Mercedes, logiquement devant les Ferrari, avec un quatuor composé de Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, tous en tendres. En revanche, les Force India sont parvenues à se hisser de justesse pour la Q3 au détriment des Williams et des Toro Rosso. Le duo Haas se hisse aussi dans le top 10


Rosberg pour 13 millièmes

Nico Rosberg avait l’ascendant psychologique après ses meilleurs temps réalisés lors des trois séances d’essais. Le leader au classement général l’a conservé en Q3 en s’offrant un chrono de 1:30.647, 13 petits millièmes devant son coéquipier Lewis Hamilton. Kimi Räikkönen mènera la deuxième ligne, ce qu’il aurait dû faire devant Sebastian Vettel, quatrième chrono mais pénalisé de trois places après son accrochage avec Rosberg en Malaisie


Romain Grosjean (Haas) termine quant à lui huitième.

Insolite : quand Hamilton déconcentre Rosberg au volant...