F1 - GP Monaco 2016 : Hamilton sera-t-il forfait ?

Voir le site Automoto

lewishamilton
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-05-25T09:08:19.747Z, mis à jour 2016-05-25T14:40:11.097Z

Suite à l’accrochage au Grand Prix d’Espagne entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton, le triple champion du monde est sous le coup d'une folle rumeur, il devrait être absent du Grand prix de Monaco.

Alors que le triple champion du monde a été aperçu au Festival de Cannes en charmante compagnie, il risque de ne pas fouler le paddock monégasque. 


 Une folle rumeur 

Hier sur les réseaux sociaux, une rumeur plutôt étrange a enflammé  la toile, relayée par le Corriere dello Sport. En marge du Festival de Cannes, Lewis Hamilton aurait été victime d’un incident qui lui empêcherait de concourir lors du Grand Prix de Monaco. Le triple champion du monde a d’abord renoncé aux tests de Formule 1 et a plutôt opté pour les strass et paillettes du tapis rouge. 


Le britannique aurait d’ailleurs vécu une soirée mouvementée au Gotha Club, une boîte de nuit cannoise. Harcelé par les paparazzis, le pilote de Mercedes aurait passé la nuit avec un mannequin de Victoria Secret Barbara Palvin. En prime, Lewis Hamilton s’est exprimé au sujet de l’écurie de la Scuderia. Si le pilote précise qu’il ne souhaite pas rejoindre l’écurie italienne, il admet avoir une certaine « admiration » pour elle que ce soit pour ces véhicules de route ou de compétition.


 Pour Mercedes, c’est une grosse connerie 

 Cette affaire « mystérieuse » à Cannes a bien entendu provoquer un tollé chez Mercedes. Parti de Barcelone sans l’accord de ses responsables, le jeune pilote commence à irriter certaines personnes de son staff. Bradley Lord, le PR du team Mercedes F1, interviewé par DHnet a éteint la rumeur en quelques mots. 

D’après ces dires « Lewis est à l’usine aujourd’hui avec ses ingénieurs pour préparer le GP » et catalogue cette rumeur d’une « connerie » qui « ne mérite aucune réponse de notre part ». De son coté, Lewis Hamilton a répondu à ce sujet « Je ne sais pas ce qu’a fumé le mec qui a écrit cela, mais c’était de la bonne… ». 


Pour conclure, le patron de l’écurie allemande Toto Wolff a lancé au micro de la BBC : « Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas être à la hauteur donc nous devrons être unis et revenir fort ce week-end ». Fin du mélodrame.