F1 - GP Russie 2014 : Hamilton, premier poleman à Sotchi

Voir le site Automoto

GP de Russie 2014 - Lewis Hamilton
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-10-11T12:22:00.000Z, mis à jour 2014-10-11T12:26:35.000Z

Malgré un Bottas très dangereux en fin de séance, Lewis Hamilton a signé la pole position sur le nouveau tracé, en Russie. Il devance son coéquipier Nico Rosberg et le pilote Williams, finalement troisième.

Quel que soit le résultat de la course, dimanche, l'Histoire retiendra que Lewis Hamilton est le premier poleman du GP de Russie, sur le circuit de Sotchi. Le leader du Championnat devance Nico Rosberg pour 2 dixièmes. Bottas, qui a failli signé le meilleur chrono, est troisième.

Q1 : Massa, grand perdant
Le duel entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg continue de battre son plein, qui plus est sur une nouvelle piste. A l'issue de Q1, l'Anglais a conservé son avantage obtenu depuis la deuxième séance d'essais. Mais la première partie des qualifications a surtout été salvatrice pour Felipe Massa, dont la Williams fonctionne bien à Sotchi. Le Brésilien, victime d'un problème avec la pression d'essence, n'a pas pu signer un chrono satisfaisant. Les autres éliminés sont : Maldonado, Ericsson, Kobayashi et Chilton. Cela fait bien évidemment les affaires de Romain Grosjean.

Q2 : Vettel n'y arrive pas
Comme en Q1, Lewis Hamilton a pris la mesure de Nico Rosberg, mais il fallait attendre Q3 pour que leur face-à-face soit réellement intéressant pour la pole. En attendant, Sebastian Vettel n'y arrive pas avec sa Red Bull sur ce nouveau tracé et n'est même pas passé en Q3, échouant à la onzième place, aux mêmes titres que les Force India, les Sauber et Romain Grosjean, toujours en délicatesse avec sa monoplace.

Q3 : Bottas n'est pas passé loin
Nico Rosberg et Lewis Hamilton se sont battus comme prévu, lors de la troisième partie de la séance. Et si l'Anglais sera finalement le premier poleman de l'Histoire à Sotchi, il a bien failli voir son nom rayé des livres par Bottas. Car le Finlandais, bouillant dans sa Williams, était en avance sur le dernier chrono du pilote Mercedes après les deux premiers secteurs. Mais deux fautes, dont une petite sortie au dernier virage l'ont privé d'une pole qui lui tendait les bras. En Russie, Hamilton a signé la 38ème pole de sa carrière et Mercedes file droit vers le titre Constructeurs.