Dans l'actualité récente

F1 GP Russie : Hamilton donne le titre 2015 à Mercedes

Voir le site Automoto

GP F1 Russie 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-12T08:34:32.735Z, mis à jour 2015-10-12T08:47:14.738Z

Débarrassé de Nico Rosberg ayant abandonné en début de Grand Prix, Lewis Hamilton a remporté facilement l’épreuve russe à Sotchi dimanche 12 octobre, donnant le titre constructeur à Mercedes.

Hamilton qui rit, Mercedes titré, Rosberg frustré, Vettel surgonflé, Grosjean sonné et Pérez sur un nuage, le Grand Prix de Russie a donné nombre d’émotions sur la piste de Sotchi.


Rosberg out, Räikkönen a la faute

Les deux premières journées étaient peu palpitantes. L’épreuve russe du calendrier de la Formule 1 avait débuté vendredi sur deux séances d’essais inutiles (fuite de gazole le matin et pluie l’après-midi), avant un accident violent de Carlos Sainz – heureusement indemne – et une pole de Nico Rosberg.

Mais en course, l’Allemand n’a pu profiter très longtemps de son avantage, rencontrant un souci de pédale d’accélérateur le poussant à l’abandon dès le 8è tour. Alors, Lewis Hamilton n’avait qu’à assurer en tête au volant d’une Mercedes intouchable jusqu’au terme des 53 tours.

Derrière, Sebastien Vettel 2ème a réussi à doubler un très performant Valterri Bottas au jeu des arrêts aux stands, le Finlandais pouvant espérer un podium jusqu’au dernier tour. Après avoir dépassé Sergio Pérez quelques instants auparavant, le pilote Williams a été harponné par un trop ambitieux Kimi Räikkönen envoyant la monoplace de son compatriote dans le mur.

Finissant 5è malgré une roue avant endommagée, le nordique de la Scuderia sera pénalisé de 30 secondes (soit une 8è place finale). Les conséquences sont lourdes, car avec 531 points contre 359 pour Ferrari, Mercedes s’offre le titre constructeur à quatre Grands Prix de la fin de saison.


Frayeur de Grosjean, Hamilton irrattrapable

En parallèle, Romain Grosjean s’est fait une belle frayeur au 11è tour en perdant le contrôle à plus de 300 km/h, détruisant complètement sa Lotus. Perdant l’opportunité de marquer des points, le Français est doublé au championnat par Sérgio Pérez récupérant la 3ème place de la course et la 9ème au général avec 54 points.

Vettel s’est donc emparé de la seconde position au championnat pilote avec 236 points contre 229 pour Rosberg, Hamilton culminant à 302 points. S’il conserve son écart de 76 points (soit 3 courses), le Britannique pourrait donc être sacré dès le GP des Etats-Unis le 25 octobre prochain.

Podium du GP F1 de Russie avec Hamilton (Mercedes), Vettel (Ferrari) et Pérez (Force India) le 11 octobre 2015


Podium GP F1 Russie 2015 Hamilton, Pérez et Vettel