F1 - GP Silverstone 2016 : Mercedes écrase les essais libres 1, Ferrari teste son Halo 2

Voir le site Automoto

Sebastian Vettel (Ferrari)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-07-08T11:04:05.697Z, mis à jour 2016-07-08T11:16:30.715Z

Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont largué la concurrence lors des premiers essais libres du Grand Prix de Grande Bretagne alors que Sebastian Vettel a testé la seconde version du Halo de protection développé par Ferrari.

C'est désormais une habitude mais on ne peut s'empêcher d'être époustouflé devant autant de domination. Lors des essais libres 1 du Grand Prix de Grande-Bretagne, Mercedes a d'entrée de jeu fait parler la poudre en écrasant la session matinale, sans chausser les pneus tendres et sur une piste sèche. Un sacré coup dur pour la concurrence.


Le coup du marteau pour Mercedes

Très attendus après leur accrochage le week-end dernier en Autriche, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont livré leur première bataille anglaise à coup de chronos. Au final, c'est le héros local qui s'en est le mieux sorti avec un temps 1'31.654, soit 33 petits millièmes de mieux que son coéquipier allemand. Une entrée en matière plus que convaincante pour les deux hommes qui ont littéralement largué la concurrence. Le top 5 est en effet complété par Nico Hülkenberg, à plus de 8 dixièmes sur sa Force India, suivi de près par Sebastian Vettel et sa Ferrari, alors que Daniel Ricciardo est au-delà de la seconde au volant de sa Red bull.


Ocon et Leclerc en piste

Si la lutte en piste a donc démarré sur les chapeaux de roue, la deuxième version du Halo made in Ferrari a été l'autre principale attraction de cette première séance d'essais libres. Vettel, justement, l'a testé pendant un tour d'installation sur sa monoplace avant que celui-ci ne soit démonté pour permettre à l'Allemand d'attaquer son week-end de compétition. 


Les deux autres petits évènements de ce vendredi concernent le Français Esteban Ocon et le Monégasque Charles Leclerc qui ont respectivement pris le baquet de Kevin Magnussen chez Renault et Esteban Gutiérrez chez Haas. A la clé : un 19e temps pour l'un et un 18e chrono pour l'autre, assorti de quelques figures artistiques sans conséquence fâcheuse.


La suite des essais libres aura lieu ce vendredi près-midi à 14h50, heure française.

Insolite : Max Verstappen en Formule 1 sur une piste de ski !