F1 - GP Singapour 2014 : Hamilton comme dans un rêve

Voir le site Automoto

F1 - GP Singapour 2014 - Lewis Hamilton
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-21T17:01:00.000Z, mis à jour 2014-09-21T17:48:24.000Z

En remportant le Grand-Prix de Singapour ce dimanche, Lewis Hamilton se hisse en tête du Championnat du Monde de Formule 1, pour trois points. Le Britannique, qui a mené la course de bout en bout, a également profité de l'abandon de son coéquipier Nico Rosberg : un scénario que personne n'avait imaginé, même pas lui.

La hiérarchie a été bouleversée ce dimanche en Formule 1 : contre toute attente Nico Rosberg ne repart pas leader du classement général, alors qu'il possédait 22 points d'avance. Victime d'un problème mécanique en tout début de course, le pilote Allemand a été contraint à l'abandon... ce qui laisse le champ libre à son coéquipier Lewis Hamilton, vainqueur de la course.

Une victoire qui lui permet d'accéder au rang de patron
Lewis Hamilton, qui a décroché ce dimanche sa 7e victoire de l'année, a réalisé la bonne opération du week-end. Son principal adversaire au championnat, qui n'est autre que son coéquipier Nico Rosberg, n'a en effet inscrit aucun point en raison d'un problème de volant. Le pilote Allemand, qui était même resté figé sur la grille de départ au moment d'amorcer son tour de formation, voit de ce fait son avance de 22 longueurs réduite à néant. Son coéquipier Lewis Hamilton ne peut se réjouir de la situation même s'il est le grand bénéficiaire de cet abandon et pour cause, le voilà en tête du classement pilotes : « J'en avais rêvé la nuit dernière mais vous ne pouvez pas imaginer que ça puisse arriver [...] Quand j'ai repris la piste après mon dernier arrêt, je ne connaissais pas trop la situation... s'il y avait un safety-car ou pas, mais je savais que nous avions une chance de l'emporter. Je voulais faire un week-end propre et j'y suis parvenu. Certes ce n'est pas un résultat parfait pour le team car Nico n'a pas franchi la ligne d'arrivée et nous sommes toujours en quête du doublé. Il y a encore des choses sur lesquelles nous pouvons travailler. »

A cinq grands-prix de la fin, Lewis Hamilton possède donc trois petits points d'avance sur Nico Rosberg et un retournement de situation n'est jamais à exclure.