F1, GP2, GP3 : le week-end des finales 2016 se jouera à Abu Dhabi

Voir le site Automoto

GP Abu Dhabi 2016   Circuit Yas Marina
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-11-23T17:09:34.432Z, mis à jour 2016-11-23T17:09:35.667Z

Ce week-end, Abu Dhabi sera le théâtre des dernières manches de la saison en F1, GP2 et GP3. Et pour ces disciplines, le titre pilote est toujours en jeu. Automoto.fr fait le point sur les pilotes pouvant encore être sacrés.

Abu Dhabi ne pouvait pas rêver d'un meilleur final. Au sein du plus grand émirat des Émirats arabes unis, le circuit de Yas Marina va accueillir pas moins de trois batailles : une en F1, dans la catégorie reine et deux autres dans les antichambres, en GP2 et GP3. Mais quels sont les pilotes qui peuvent encore prétendre au titre ?

[F1 : Un tour de Yas Marina en 3D par Lewis Hamilton]

Formule 1 : Un duel Rosberg-Hamilton

Avant la 21e et dernière manche du championnat du monde de F1, il ne reste que deux pilotes en lice pour le titre : Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Les deux pilotes de l'écurie Mercedes sont à la lutte depuis le début de la saison et Nico Rosberg est actuellement en tête du championnat avec 367 points. Son coéquipier compte 355 points et accuse donc un retard de 12 points. Et voici les différents cas de figure qui peuvent permettre à l'un des deux pilotes de s'emparer de la couronne mondiale.

Rosberg sera champion du monde à Abu Dhabi si :
- Hamilton gagne et il ne finit pas au-delà de la 3e place.
- Hamilton termine 2e et il ne finit pas au-delà de la 5e place.
- Hamilton se classe 3e et il ne finit pas au-delà de la 8e place.
- Hamilton est 4e, même s'il est hors des points. Dans ce cas, il y aurait égalité (367 points) et Rosberg serait champion au nombre de places de deuxième (4 contre 3).

A l'inverse, Hamilton sera champion à Abu Dhabi si :
- Il gagne et Rosberg ne fait pas mieux que 4e.
- Il termine 2e et Rosberg ne fait pas mieux que 7e. Dans ce cas, il y aurait égalité (373 points) et Hamilton serait champion au nombre de places de troisième (4 contre 2).
- Il termine 3e et Rosberg ne fait pas mieux que 9e.

GP2 : Les Taurillons à la lutte

En GP2, on assiste aussi à un duel entre équipiers : le Français Pierre Gasly et l'Italien Antonio Giovinazzi, membres de l'écurie Prema Racing et de la Red Bull Academy.

Avant les deux dernières courses du week-end à Abu Dhabi, Giovinazzi possède sept points d'avance sur Gasly (197 à 190). Les deux pilotes vont devoir gérer les deux courses sachant que la « Sprint race » rapporte moins de points que la course principale : 15 points la victoire au lieu de 25.

Giovinazzi reconnaît lui-même qu'avec seulement sept points d'avance, tout reste possible : « Cette course sera un très grand événement pour moi, et mes sept points d'avance sur Pierre ne sont rien. Il faut que je me concentre à 100% et que je sois prêt dès le vendredi, dès les qualifications. »

GP3 : Leclerc doit conclure

Comme en GP, deux courses attendent les jeunes pilotes du GP3 à Abu Dhabi. Et si trois pilotes peuvent encore être sacrés, l'un d'entre eux possède un gros avantage : Charles Leclerc. Le Monégasque est en tête du championnat avec 202 points contre 173 pour le Thaïlandais Alexander Albon (moins 29 points) et 157 points pour l'Italien Antonio Fuoco (45 points de retard).

Si Charles Leclerc est le grand favori c'est parce que seulement 48 points sont encore en jeu. De plus, le prometteur monégasque a décidé de faire l'impasse sur les essais Libres 1 du Grand Prix de F1 auxquels il devait participer avec l'écurie Haas : « C'est une décision très difficile à prendre mais je ne piloterai pas en EL1 à Abu Dhabi avec Haas en raison du programme. Je veux être concentré à 100 % sur mon titre GP3. Disputer les EL1 aurait signifié que j'aurai dû passer directement des essais F1 aux qualifications GP3 », a-t-il déclaré.

[ARCHIVE - Portrait de Lewis Hamilton, pilote GP2]