F1 Grand Prix de Corée : Un circuit encore en construction

Voir le site Automoto

Circuit F1 Corée Yeongam
Par Cyril LACARRIERE|Ecrit pour TF1|2011-10-15T15:02:00.000Z, mis à jour 2011-10-15T15:07:29.000Z

Demain dimanche, le Grand Prix de Yeongam sera le deuxième de l'Histoire de la Corée du Sud. Après une spectaculaire édition 2010, les organisateurs ont travaillé pour améliorer les infrastructures.

Après une première édition pleine de rebondissements, les organisateurs de la course espèrent que le spectacle sera encore au rendez-vous, sur un circuit qui a encore du mal à trouver sa place.

Si sur la piste, les pilotes s'en sont donnés à cœur joie, autour de la course, les infrastructures étaient loin du standing habituel réservé aux équipes de Formule 1. Immeubles encore en construction, coulées de boue sur la piste, stands défectueux, hôtels mal famés, bouchons monstres pour arriver au circuit... Et rien ne laissait penser que les choses allaient s'améliorer cette année.


Après le fiasco de 2010, le président du comité d'organisation a été démis de ses fonctions et le gouvernement a tout fait pour permettre aux équipes et aux spectateurs de mieux vivre cette 15e manche du championnat du monde de Formule 1. Trois importantes autoroutes ont été créé pour venir jusqu'au circuit. Les 'Love Motel' ont été débarrassé des occupantes inappropriées. Les stands nettoyés et remis à neuf, ou presque. Et par chance, la pluie ne devrait pas venir jouer de mauvais tour dimanche.


Pour un pays où la Formule 1 est encore largement méconnu, le succès est inespéré. 160 000 spectateurs l'an dernier, près de 200 000 réservations cette année, la F1 est plébiscité. Les Coréens, curieux, viennent découvrir ces bolides et leurs pilotes stars. Un grand barnum très exotique pour les habitants d'un pays en proie à de très grandes difficultés économiques.