F1 : Grosjean et Maldonado confirmés chez Lotus en 2014

Voir le site Automoto

Romain Grosjean Pastor Maldonado Lotus F1 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-11-29T16:38:00.000Z, mis à jour 2013-11-29T18:09:00.000Z

Récompensé de ses très bons résultats, le français Romain Grosjean est reconduit chez l'écurie Lotus F1 en 2014, qui confirme remplace Räikkönen par le vénézuélien Pastor Maldonado.

Grosjean confirmé sans surprise
Après une année 2012 difficile, Romain Grosjean a su se canaliser lors des départs en cette saison. Mieux, après un début 2013 moyen, le français a enchaîné les podiums dans les derniers Grands Prix, luttant même avec les Red Bull au sommet.


Devant ces résultats excellents, Lotus F1 lui a renouvelé sa confiance officiellement ce vendredi en le prolongeant pour la saison 2014. "Je suis très heureux", avoue le pilote Français, "je suis vraiment emballé par la voiture de l'année prochaine et il me tarde déjà de reprendre la piste pour les essais d'avant saison, puis d'aller en Australie pour la première course de la saison." Là, aucune surprise.


Maldonado préféré à Hulkenberg
Cependant, et depuis le départ annoncé de Kimi Räikkönen chez Ferrari en septembre, se posait la question du deuxième pilote de l'écurie britannique. Après une grande rumeur voulant voir l'Allemand Nico Hulkenberg - ayant déjà proclamé son départ de Sauber -, c'est finalement Pastor Maldonado, pilote Williams depuis trois ans, qui a été choisi, armé de son sponsor, le pétrolier PDVSA.


"C'est une opportunité fantastique pour moi de rejoindre Lotus F1 Team en 2014", déclare le pilote vénézuélien dans le communiqué, "ce n'est pas un secret, j'ai souhaité changer d'orientation pour donner un nouvel élan à ma carrière et Lotus F1 Team m'offre vraiment la meilleure opportunité pour être compétitif la saison prochaine."


Après une saison très difficile sur la peu performante Williams (seulement 4 points marqués), Maldonado espère grimper considérablement au classement en profitant de la nouvelle ère des moteurs V6 turbo. "Les règlements et les voitures vont changer radicalement, alors c'est le bon moment pour repartir du bon pied", précise le pilote, "je suis impatient de courir avec la tunique noir et or."