F1 - Grosjean : "je suis conscient des risques"

Voir le site Automoto

Romain Grosjean Lotus F1 2012 Corée
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-11T10:56:00.000Z, mis à jour 2012-10-11T12:48:10.000Z

Pénalisé après la Belgique, ensuite largement critiqué après son accrochage à Suzuka, Romain Grosjean répondait en conférence de presse aux questionq soulevées sur ses derniers accidents aux départ des Grands Prix, ce jeudi matin.

Attendu au tournant par les pilotes et son équipe, Grosjean rééditait ses excuses et promettait de résoudre ses soucis de débuts de courses.

Rappels

Au départ du Grand Prix du Japon à Suzuka, Romain Grosjean commettait une nouvelle erreur dans les premiers mètres. Au virage 2, le Franco-Suisse, en bataille avec Pérez, se faisait surprendre par le freinage de Webber, et percutait sa Red Bull, entraînant un freinage du peloton et indirectement un contact entre Senna et Rosberg. Pénalisé par un stop&go de 10 secondes, Romain abandonnera, pour essuyer de sévères critiques après-course de la part de l'Australien, du pilote Mercedes, ainsi que du directeur Red Bull Racing Christian Horner et de Johnny Herbert.


Grosjean : "je ne ferai plus l'erreur"

Interrogé en conférence de presse à Yeongam à la veille des essais du GP de Corée, Romain Grosjean rééditait : "la seule chose que je puisse dire est que je m'excuse pour ce que j'ai fait." En réaction, Mark Webber a été court en réaffirmant avoir eu "une discussion" sur le sujet, sans autre ajout. Continuant, le pilote Lotus confiait également ceci : "Je ne suis pas stupide et je suis clairement conscient des risques au départ, je travaille actuellement pour changer diverses choses mais le résultat n'arrivera pas du jour au lendemain." Il se fait également une promesse, "espérons que ce soit désormais différent et je ne ferai plus l'erreur de me concentrer sur les mauvaises cibles."


Grosjean : "j'ai payé pour ma faute"

Johnny Herbert, ex-pilote de F1 et consultant pour la chaîne Sky Sports, très critique après le GP du Japon envers Romain, lui demandait ce qui serait différent ce week-end, le Franco-Suisse répondant que "ne pas faire de contacts dans le premier tour, c'est clairement un des objectifs". Il est également revenu sur le précédent évènement : "l'accident de Spa était très impressionnant et j'étais le premier heureux que Fernando n'ait rien", et déclarait "avoir payé le prix normal pour cette faute". Le pilote Lotus pense aussi aux homme de l'ombres, "dans l'équipe, nous avons beaucoup parlé, et ils n'en sont pas contents. 550 personnes travaillent à Enstone pour nous livrer la meilleur voiture et si vous ruinez tout dans les premiers 100 mètres, ce n'est pas bon."

La prochaine épreuve de Romain Grosjean sera pour le départ du GP de Corée, à 8h heure française, dimanche prochain. En espérant que l'accident de Spa (ci-dessous ne soit pas réitéré :