F1 - Grosjean veut grimper sur le podium pour les victimes des attentats

f1-grosjean-veut-grimper-podium-victimes-attentats-3465894
Romain Grosjean, seul représentant français du plateau, espère décrocher un bon résultat ce dimanche au Grand-Prix du Brésil, en mémoire à toutes ces personnes disparues tragiquement dans les attentats de Paris.

Le pilote Lotus,



Le paddock mobilisé

Outre les nombreux messages de compassion publiés par les pilotes sur les réseaux sociaux, des inscriptions comme #PrayforParis se sont également fait leur apparition sur les carrosseries depuis hier. Mais la minute de silence –qui sera observé avant le départ- était au départ inscrite dans le cadre de la journée World Day of Remembrance for Road Traffic, traduisez Journée en souvenir des disparus dans des accidents de la route. On le sait, depuis son arrivée à la tête de la FIA, Jean Todt est très investi dans cette cause. D’ailleurs la comparaison faite dans ses récentes déclarations, ont été perçues pour beaucoup comme maladroite : « On a prévu de faire quelque chose demain à l’occasion de la célébration de la journée des victimes de la route. Tous les jours, il y a 3.500 personnes qui meurent dans des accidents de la circulation. Il y a trente fois plus de personnes qui meurent que dans l’attentat à Paris. »


Jean Todt a ensuite tenu à rectifier ses propos au micro de Canal+ Sport : « Il y a une sympathie à l’égard des français victimes de cet ignoble terrorisme dans le paddock. Demain, il y aura un moment qui leur sera dédié au moment du départ. » Tous les pilotes porteront finalement un brassard noir durant la parade et un drapeau tricolore, orné d’un ruban noir, prendra place sur le camion chargé de transporter les pilotes durant cette même parade.

News associées