F1 - Si Hamilton part, Mercedes veut Alonso

Voir le site Automoto

Fernando Alonso (Ferrari) lors de la conférence du GP F1 d'Australie le 13 mars 2014
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-01-04T15:26:00.000Z, mis à jour 2015-01-04T22:08:32.000Z

Le contrat de Lewis Hamilton avec Mercedes expire à la fin 2015. Si l'Anglais ne prolonge pas, l'écurie allemande se tournera vers Fernando Alonso, qui s'est engagé avec McLaren/Honda.

Après cinq saisons passées chez Ferrari, Fernando Alonso va tenter le pari McLaren/Honda, lui qui a déjà porté les couleurs de l'écurie britannique en 2008. Il a signé un contrat de trois ans, mais une clause lui permettrait de le rompre à l'issue de la saison 2015. Cela tombe bien car Mercedes l'aurait dans son viseur en cas de départ d'Hamilton.

"Alonso est la première alternative"
Champion l'an dernier avec Mercedes, Lewis Hamilton n'a toujours pas prolongé son bail alors que Rosberg, son coéquipier et dauphin, lui, l'a fait. On aurait cru qu'il signerait un nouveau contrat dans la foulée de son titre mais il attend peut-être de voir comment la saison 2015 se déroulera avant de faire son choix. Dans une interview accordée à La Gazetta dello Sport, Toto Wolff, patron du team, se veut optimiste, "Rien ne presse, ce sera discuté durant l'année." Toutefois, si un accord n'est pas trouvé, Mercedes a déjà un plan B, "Je suis optimiste, la priorité est de continuer avec notre duo de pilotes. Mais si ce n'est pas possible, Alonso est la première alternative."

"Il est dangereux avec n'importe quelle voiture"
Toto Wolff ne tarit pas d'éloges envers le double Champion du Monde espagnol, "Il est dangereux avec n'importe quelle voiture. Si vous lui donnez une voiture qui peut finir sixième au mieux, il terminera troisième." Voilà pourquoi il ne se fait pas trop de souci pour Fernando Alonso, malgré un nouveau moteur, signé Honda, qui mettra sans doute du temps à obtenir des résultats et qui, contrairement aux autres, sera gelé jusqu'à la dernière course. On peut compter sur l'Espagnol pour tout donner, surtout en se sachant désiré par l'actuelle meilleure équipe du Monde.

Bottas, le plan C
Toto Wolff a visiblement imaginé un scénario où Lewis Hamilton quitterait Mercedes et Fernando Alonso refuserait de le remplacer (hypothèse peu probable). Dans ce cas-là, ce serait vers Valtteri Bottas que se tourneraient les dirigeants des Flèches d'Argent. Le Finlandais de chez Williams a terminé à la quatrième place en 2014. Mais Ferrari semble à l'affût pour le recruter quand Kimi Räikkönen partira...