F1 - Hamilton : "Nous sommes la deuxième meilleure équipe"

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton Mercedes CLA 2013
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-03-30T12:00:00.000Z, mis à jour 2013-03-30T12:00:00.000Z

Cinquième en Australie et troisième en Malaisie, Lewis Hamilton est de plus en plus confiant au volant de sa Mercedes. A tel point qu'il place son écurie dans la peau de meilleure rivale de Red Bull Renault. Que dira-t-il après une première victoire ?

Hamilton a déclaré que Mercedes était le rival principal de Red Bull Renault. C'est dire la confiance qui l'anime.

5ème puis 3ème
Depuis qu'il a coupé le cordon avec McLaren, Lewis Hamilton est sur son petit nuage, bien dans ses baskets et dans sa monoplace au sein d'une écurie dont le climat est parfait pour lui. Et alors qu'on ne l'attendait pas forcément si haut si tôt, la Mercedes est parvenue à signer un podium dès la deuxième course. Mieux, les voitures d'Hamilton et Rosberg n'ont pas terminé très loin des Red Bull, en leur tenant la dragée haute pendant une bonne partie du Grand Prix de Malaisie. De fait, au Championnat Constructeurs, Mercedes n'est qu'à trois petits points de Lotus et Ferrari.
"Nous sommes la deuxième meilleure équipe"
Après coup, le prodige anglais n'a pas peur des mots et des ambitions, "Nous sommes la deuxième meilleure équipe. Etre aussi près - je me suis battu plusieurs fois avec les Red Bulls à plusieurs moments de la course - et finir à cette position est un excellent sentiment." Hamilton a même expliqué que l'essence avait eu raison de ses chances en Malaisie, "Malheureusement, nous n'avions pas assez d'essence dans la voiture, surtout dans ma monoplace. J'étais en mode économie à partir du 25ème tour et c'était impossible de tenir tête à ceux qui étaient devant. J'étais en économie à un point que vous ne pouvez pas imaginer : ce n'était pas un jeu d'enfant. Je suis sûr que si nous avions tous eu le même réservoir, cela aurait été une situation différente, je suis donc confiant vis-à-vis de cela"

A quand la victoire ?
Bien sûr, nul ne sait ce qui se serait passé si Alonso n'avait pas abandonné au deuxième tour, un élément que semble oublier le principal intéressé. "Je pense que la Malaisie a prouvé que nous continuons d'avancer dans la bonne direction, ensuite il y aura la possibilité de gagner une course cette année." conclut Hamilton. En 2012, Rosberg avait offert un très beau succès à Mercedes, au Grand Prix de Chine. D'ailleurs, c'est bel et bien la prochaine étape de cette saison 2013. Alors, le Champion du Monde 2008 peut-il réitérer l'exploit de son coéquipier ?

Hamilton est visiblement très heureux chez Mercedes. De là à croire en ses chances de nouvelle couronne ?