F1 : Hülkenberg quitte Force India pour Renault en 2017

Voir le site Automoto

Nico Hülkenberg (Force India) GP Japon F1 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-10-14T12:42:26.395Z, mis à jour 2016-10-14T13:27:09.319Z

C’est officiel, le pilote allemand Nico Hülkenberg rejoint l’écurie française Renault Sport à partir de la saison 2017 de Formule 1, quittant ainsi Force India où il était revenu en 2014.

Le retour de Renault cette année en Formule 1 était plein d’ambitions, et se confirme pour la saison 2017 avec une recrue de choix : Nico Hülkenberg.


L’outsider

Conjointement avec Force India confirmant son départ, Renault annonce ainsi ce 14 octobre 2016 la signature du pilote allemand pour “plusieurs années” afin d'asseoir son ambition de figurer parmi les protagonistes, aujourd’hui Mercedes, Ferrari et Red Bull. Malgré l’absence de victoire ou de podium, Nico Hülkenberg est un des meilleurs pilotes de la grille, “talentueux, dévoué et motivé” selon les mots du président Jérôme Stoll, finissant quasiment 1 course sur 2 dans le Top 10 avec la Force India, et oscillant entre les 9è et 10è place au classement général depuis 2013.

“Cela a toujours été mon rêve de travailler pour un constructeur” avoue Nico Hülkenberg, “le nouveau règlement de la F1 va redistribuer les cartes et donner une opportunité à saisir pour l’équipe. Dans les années à venir, Renault va jouer le rôle d’outsider, ce qui convient à 100% mon approche de la course.”

A noter, le pilote a remporté les 24 Heures du Mans sur la Porsche 919 Hybrid, en juin 2015.

“Dans son époque avec Renault, Michael Schumacher n’a pas seulement aider à l’Allemagne à être reconnu en tant que pays de F1, mais a aussi éveillé ma passion pour la course. En tant que membre de la famille Renault, Je veux développer la voiture et écrire une nouvelle histoire à succès.”


Porteur de succès

Champion de la Formule BMW (2005), puis A1 GP (2006-2007), en Formule 3 (2008) et enfin en GP2 (2009), Nico Hülkenberg accède à la catégorie reine du sport automobile en 2010 chez Williams, où il s’illustrera avec un pole position. Après une année à l’écart des circuits en tant que 3è pilote, il rejoint Force India en 2012 où il réalise une bonne saison à la 11ème place du classement.

Suite à une saison 2013 chez Sauber, l’Allemand revient "par dépit"au sein de l’équipe indienne, après un raté avec Ferrari et une rumeur Lotus, mais permet de la soutenir dans son ascension dans la grille en F1 aux côtés de Sergio Pérez, avec même une 5ème place constructeur en 2015.

“Dans les dernières courses de cette année, je vais donner le meilleur à Force India afin d’assurer la 4ème place du championnat”. Mais une rupture (ou un plus gros chèque de Renault) a sûrement motivé le départ anticipé, rompant ainsi le contrat devant porter jusqu'à fin 2017.



Bottas coéquipier ? Qui chez Force India ?

Ainsi, qui de Kevin Magnussen ou Jolyon Palmer va subir la sanction du départ ? Tout porte à croire que ce soit le second, en mal de résultats (1 point vs 7 pour le Danois).En parallèle, Valterri Bottas serait pressenti pour signer aux côtés de Nico Hülkenberg chez Renault, et laisserait une écurie Williams vide de pilotes, Felipe Massa ayant annoncé sa retraite pour la fin de saison. Le jeune Canadien Lance Stroll (bientôt 18 ans...) serait le favori pour obtenir un volant, mais le second homme est encore très incertain. 

En face, cette annonce du départ de Nico Hülkenberg, bien qu’attendue, est un gros coup pour le directeur de l’écurie Force india, Vijay Mallya, qui avait confirmé ses deux pilotes pour 2017. Avec un Sergio Pérez également convoité par de nombreuses équipes (7 podiums dont 2 en 2016), l’équipe va subir une instabilité rompant avec le crédo de ces dernières années, et est malvenue avant l’arrivée des nouvelles voitures.

Le mercato est loin d’être terminé et s'annonce croustillant !