F1 : Jenson Button avait besoin de faire une pause

Voir le site Automoto

Jenson Button F1 2014 McLaren GP Autriche
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-09-04T09:02:06.747Z, mis à jour 2016-09-04T09:02:07.892Z

Jenson Button sera remplacé par Stoffel Vandoorne la saison prochaine chez McLaren. L'Anglais avait besoin de souffler après dix-sept ans en Formule 1.

Dans une interview accordée à l’Equipe, Jenson Button est revenu sur l’annonce qui a enflammé le paddock : son remplacement par Stoffel Vandoorne. Le Champion du monde 2009 explique qu’il avait besoin d’un break, sachant qu’il pourrait faire son retour en 2018 en fonction de ce que fera Fernando Alonso.

« Une solution innovante »

Jenson Button n’est pas encore retraité. Ce ne sera pas le cas non plus à la fin de la saison actuelle, contrairement à Felipe Massa. Car il a signé un nouveau contrat de deux ans avec McLaren, fruit d’une longue discussion avec Ron Dennis, « Nous avons trouvé une solution innovante. En 2017, je serai ambassadeur de l’équipe. Je ferai tout mon possible pour que l’écurie continue à progresser. Je travaillerai dans le simulateur, me tiendrai prêt à piloter si besoin. » En somme, il sera le pilote réserviste de McLaren et pourra remplacer Alonso ou Vandoorne si l’un des deux n’est pas disponible, « C’est pour cela que je passerai du temps dans le simulateur, pour suivre le développement de la voiture, être au fait de la prochaine réglementation technique, avec les gros pneus, le futur package aéro… »

Besoin de souffler

Qu’est-ce qui a motivé sa décision ? « Je vais prendre du temps pour faire ce que je n’avais pas eu le temps de faire en dix-sept ans. Depuis que j’ai dix-neuf ans, je suis en F1, et j’en ai aujourd’hui trente-six. J’y ai consacré tout mon temps, toute mon énergie. Là, je vais pouvoir être libre de mon agenda, passer du temps avec mes amis et ma famille. C’est mon programme pour 2017, mais l’écurie garde une option pour que je pilote en 2018. » Il ajoute, « Je vais être très relax pour la fin de saison. Après tant d’années en F1, tant de victoires, montre de champion du monde, c’est une chance de pouvoir faire un break. Je ne peux pas être plus heureux. Car j’aimerai toujours la course automobile et la F1. »

« Le futur est entre ses mains »

Pour conclure, Jenson Button y est allé de ses éloges sur Stoffel Vandoorne, qui représente l’avenir de McLaren, « Quand on voit ce qu’il a accompli dans les autres formules, et comment il est immergé depuis des années dans le monde de la F1, on ne peut pas être mieux préparé. En tant que troisième pilote aux côtés de deux champions du monde, il a énormément appris. Il est dans une position idéale pour arriver en F1. Il est déterminé. A partir de maintenant, le futur est entre ses mains. » Et ils seront peut-être coéquipiers en 2018.