F1 : Jules Bianchi toujours "dans un état critique mais stable"

Voir le site Automoto

Le pilote français de Formule 1 Jules Bianchi.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-14T17:53:00.000Z, mis à jour 2014-10-21T15:31:29.000Z

En publiant un communiqué sur son site internet ce mardi 14 octobre, Marussia a donné des nouvelles officielles sur l'évolution de l'état de santé de son pilote Jules Bianchi, gravement accidenté lors du Grand Prix du Japon le 5 octobre 2014. Le Niçois est toujours "dans un état critique mais stable".

Sans nouvelles officielles de Jules Bianchi depuis le 7 octobre dernier, Marussia a brisé un silence pesant mais compréhensible autour de la situation du pilote français en publiant un nouveau communiqué ce mardi 14 octobre, en accord avec la famille du Niçois.

>> La carrière de Jules Bianchi en Formule 1 resumée en dix photos

"Jules n'abandonnera pas"
"Les neufs derniers jours ont été extrêmement difficiles pour Jules et sa famille. A la suite de l'accident survenu à Suzuka, un certain nombre de difficultés médicales ont dû être surmontées et la situation demeure difficile en raison de la lésion axonale diffuse au cerveau dont a souffert Jules", indique l'équipe russe dans son communiqué. Avant d'ajouter : "Jules reste dans un état critique mais stable (à comprendre comme "sans évolution dans un sens ou dans l'autre", plutôt que dans un sens purement médical) au sein de l'unité des soins intensifs du centre médical de Yokkaichi".

Ce matin, le quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport publiait une interview remplie d'émotions de Philippe Bianchi, le père de Jules. Ce dernier faisait l'état "d'une situation désespérée" pour son fils mais voulait garder de "l'énergie positive", martelant que "Jules n'abandonnera pas".

Pour rappel, Jules Bianchi a percuté violemment la dépanneuse venue retirer la Sauber d'Adrian Sutil, sorti à cause d'une piste chargée d'eau au même endroit un tour plus tôt lors du Grand Prix de Formule 1 du Japon, le dimanche 5 octobre dernier.

Toutes nos pensées sont une nouvelle fois tournées vers le pilote français et ses proches.

Document Automoto : Jules Bianchi, un pilote français chez Ferrari (2011)