Dans l'actualité récente

F1 : Lewis Hamilton critique l’ensemble des autres pilotes

Voir le site Automoto

F1 - Monaco 2015 - Lewis Hamilton
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-23T11:21:26.932Z, mis à jour 2015-12-23T11:25:00.244Z

Pointé du doigt pour sa personnalité extravagante digne d’un joueur de football, Lewis Hamilton a critiqué les autres pilotes sans personnalité, selon lui.

Hamilton qui critique les autres pilotes, c’est comme Dennis Rodman qui explique que Michael Jordan manque d’extravagance.

Lewis Hamilton et Nico Rosberg en Mercedes A45 AMG


La F1 est un sport trop lisse

La star du paddock ne mâche pas ces mots le Britannique trouve que « la compétition est excitante mais tout ce qui est à côté est devenu lisse. » Le problème ne vient pas du triple champion du monde  mais du reste des pilotes qu’ils jugent trop « carré ». Pour Lewis Hamilton « la Formule 1 a besoin de personnalités et tout le monde a une personnalité. Les pilotes ont juste trop peur, on leur a fait croire qu’il fallait être carré alors que je suis certain qu’une fois chez eux ils ne le sont pas. Plus les individus sortiront de leurs coquilles, mieux ce sera pour notre sport. » «Je pense vraiment que c’est en étant moi-même que j’ai eu le plus de succès. Malheureusement la Formule 1 est devenue très corporate. Comme si on devait vous mettre dans une boîte. C’est ce que l’on m’a fait croire jusqu’il y a quelques années », avoue le champion du monde en titre.


Ecclestone démolit (encore une fois) Mercedes

Ces derniers jours, Bernie Ecclestone ne cesse de dézinguer son propre sport. Après sa sortie virulente dans un magazine allemand : « la F1,c’est de la merde », l’argentier de la Formule 1 s’en est pris à Mercedes, dans le Daily Mirror. « Les gens aiment ceux qui gagnent, c’est une évidence et c’est pour ça que les équipes attirent des soutiens. Mais Ferrari, par exemple, a un nombre incroyable de tifosi même s’ils perdent. Chez Mercedes, ce n’est pas le cas. Si jamais ils commencent à perdre, vous verrez… S’ils arrêtent de gagner, je pense qu’ils ne seront pas très nombreux à éprouver de la sympathie pour eux».

Selon Bernie, l’absence de popularité est induite par  caractère trop lisse de l’écurie Mercedes.

AutoMoto - Lewis Hamilton, nouvelle star de la Formule 1