F1 : Lewis Hamilton entre dans le club des 50 victoires

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton Mercedes GP F1 Etats-Unis 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-10-24T09:53:06.411Z, mis à jour 2016-10-24T10:17:24.413Z

Après sa victoire dans le dernier Grand Prix des Etats-Unis à Austin ce 23 octobre 2016, le pilote britannique Lewis Hamilton passe la barre symbolique des 50 trophées en Formule 1, et rattrape Prost, sans inquiéter Schumacher.

La victoire de Lewis Hamilton ce dimanche 23 octobre au GP des Amériques n’a pas été seulement un soulagement après avoir redouté une casse similaire à Sepang et l’occasion de se rapprocher de son coéquipier Nico Rosberg (26 points d'avance) dans la conquête de son 4ème titre mondial, avec 26 points de retard à 3 courses du terme de la saison.


Un nouveau cap

Ce trophée acquis est symbolique puisqu’il est le 50ème remporté par le pilote britannique. Hamilton est sur une belle lancée, après avoir rencontré un trou noir entre le GP des Amériques le 25 octobre 2015 et le GP deMonaco le 29 mai dernier, afin d’avoir son nombre fétiche de 44 victoires.

S’il ne détient aucun record, Lewis Hamilton entre davantage dans la l’Histoire de la Formule 1 après ce nouveau succès à Austin, et s’apprête à passer un des indéboulonnables pilotes, Alain Prost, auteur de 51 victoires, mais est toujours à des années lumières de Michael Schumacher et ses 91 victoires.


Voici les 50 victoires de Lewis Hamilton en 10 statistiques :

  • Il reste le 6è plus jeune pilote à avoir remporté un Grand Prix (Canada 2007 à 22 ans et 154 jours)
  • Seul pilote actuel à avoir remporté une victoire par saison ces 10 dernières années (2007 à 2016)
  • Sur les 50 trophées, 29 ont été remportés sur Mercedes, contre 21 chez McLaren-Mercedes
  • Sur les 50 victoires, 28 ont été gagnés en 3 saisons (2014-2015-2016)
  • 29 victoires l’ont été après être parti en pole position
  • Seules 5 de ses victoires ont été remportées après être parti hors de la première ligne (6è pire)
  • 2014 a été sa meilleur moisson avec 11 victoires
  • 2013 fut son année la plus maigre en succès, avec le seul GP de Hongrie le 28 juillet.
  • Ces circuits fétiches sont Montréal (Canada) et le Hungaroring (Hongrie) avec 5 victoires
  • Son circuit maudit reste Interlagos, n'ayant aucune victoire en 8 participations.

Dernière statistique, Lewis Hamilton pourrait passer la barre des 100 pole positions s’il se qualifie premier au prochain Grand Prix du Mexique le 30 octobre prochain. Encore une fois, il talonne Alain Prost (106) et est très loin de Michael Schumacher (155).