F1 : Lewis Hamilton s’y voit encore 10 ans

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-12-11T09:09:31.850Z, mis à jour 2016-12-11T09:09:33.078Z

Contrairement à Nico Rosberg, Lewis Hamilton n'est pas près de prendre sa retraite. Il envisage de tenir encore une dizaine de saisons.

Pas surpris par l’annonce de la retraite anticipée de son désormais ex-coéquipier, Lewis Hamilton a récemment évoqué la sienne. Et il ne se voit pas quitter la F1 avant un long moment.

10 ans

« J’ai prévu d’être là pendant encore au moins 10 ans » a indiqué Lewis Hamilton, dont le but sera de reconquérir la couronne mondiale au volant de la Mercedes en 2017. Une manière comme une autre de signifier son attachement au sport et de faire perdurer cette idée selon laquelle il est l’exact opposé de Nico Rosberg. Le triple champion du monde a faim de victoires et de records, pas l’Allemand. Admettons qu’il parvienne à maintenir son niveau pendant encore longtemps, alors il pourrait venir titiller un certain Michael Schumacher, titré à sept reprises. Mais il ne faut pas oublier qu’il fêtera ses 32 ans en janvier prochain et que la concurrence sera rude.

Abu Dhabi

déjà oublié Vivement critiqué pour son comportement à Abu Dhabi (il avait ralenti le peloton pour que Nico Rosberg soit menacé par ses poursuivants), Lewis Hamilton pourra compter sur son écurie. Pour preuve, elle a déjà oublié l’épisode de l’ultime course du calendrier 2016. Comme l’a indiqué Niki Lauda, « Nous n’avons aucun problème avec la manière dont il a piloté à Abu Dhabi. Nous avons tiré un trait. Je pense sincèrement que c’était un excellent résultat de course, une belle fin, pas seulement pour l’équipe mais pour le sport en général. Cela va vraiment amener de nouveaux fans, et c’est un excellent résultat. »

Hamilton attend

Comme tous les fans de F1, Lewis Hamilton est dans l’attente. Mercedes finira par officialiser son futur coéquipier, ce qui dessinera les contours des ambitions du team. Sur ce point, l’Anglais explique, « J’attends les patrons. Ils sont très secrets. J’espère juste que le prochain pilote sera prêt pour qu’on travaille ensemble. Ce sera une nouvelle voiture l’année prochaine et il faudra que nous utilisions notre expérience pour la développer et rester devant Red Bull et Ferrari. » La balle est dans le camp de Mercedes.