F1 : Lotus a passé le crash-test

Voir le site Automoto

Romain Grosjean (Lotus) aux essais du GP F1 du Japon 2014
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-01-17T13:13:00.000Z, mis à jour 2015-01-17T16:36:19.000Z

Recalée au mois de décembre pour un problème de sécurité sur sa nouvelle monoplace, l'écurie Lotus a passé cette fois avec réussite ses crash test. La E23 est donc autorisée à participer aux premiers essais hivernaux en Espagne, au mois de février. Une bonne nouvelle pour l'écurie de Romain Grosjean qui souhaite réagir cette année.

La sécurité des pilotes de Formule 1 est la priorité de la FIA qui vérifie avant chaque saison, la conformité des monoplaces avec les normes fixées. Les récents évènements lors du Grand Prix du Japon, et l'accident grave de Jules Bianchi, rappellent ces impératifs. Le crash-test est devenu le passage obligatoire. Un examen que Lotus n'avait pas réussi lors de la session de décembre.

Cette fois c'est bon
Que s'était-il passé à la fin de l'année 2014 pour que la nouvelle Lotus E23 échoue aux tests ? Aucune précision n'avait été apportée mais l'écurie britannique avait réalisé de nombreux changements par rapport à la saison dernière. A commencer par un changement de moteur et le remplacement d'un bloc Renault par celui de Mercedes. Ces modifications sur le châssis de la monoplace méritaient un approfondissement que Lotus a su mettre à jour en ce début d'année 2015.

Participer aux essais de Jerez
En plus d'être indispensable pour participer au championnat du monde, la réussite au crash test se doit d'être précoce pour être autorisé à participer aux premiers essais hivernaux. Cette année, ils débuteront sur le circuit espagnol de Jerez de la Frontera à partir du 1er février. L'année dernière, Lotus avait manqué ces essais en Andalousie car l'écurie estimait que sa voiture n'était pas encore prête. Un retard et une absence qui se sont avérés préjudiciables pour la saison 2014.

Oublier 2014
Quatrième du championnat du monde des constructeurs en 2012 et 2013, Lotus F1 Team s'est complètement effondré en 2014. Seulement dix points inscrits pour le duo Romain Grosjean - Pastor Maldonado contre plus de trois cents lors des deux premières années. Une descente au classement que les ingénieurs vont tenter d'enrayer alors que les pilotes restent optimistes pour la nouvelle saison : « J'espère très sincèrement remonter sur les podiums, reboire un peu de champagne » affirmait Romain Grosjean sur RMC.

Un souhait partagé par les nombreux supporters du pilote français.