F1 - Massa se sent en danger

Voir le site Automoto

Felipe Massa Ferrari GP Corée 2012
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-08-06T17:07:00.000Z, mis à jour 2013-08-06T17:07:00.000Z

Felipe Massa a récemment livré son inquiétude à propos de son avenir, surtout après les déclarations de son patron Lucas Di Montezemolo datant de la semaine dernière. Le Brésilien, qui n'est pas encore assuré de piloter pour Ferrari l'an prochain, affiche des résultats trop irréguliers.

Felipe Massa devra hausser son niveau pour conserver sa place chez Ferrari en 2014.

L'avertissement de Di Montezemolo

Lucas di Montezemolo, président de Ferrari, s'était exprimé la semaine dernière au sujet de son pilote Felipe Massa, lui demandant de signer de meilleurs résultats ; d'autant plus que sa présence au sein de la Scuderia n'a pas encore été confirmée pour 2014. « Lui comme nous, nous avons besoin de points, avait déclaré l'homme de Maranello. Et arrivé le moment où nous serons face à face, nous devrons décider du futur. » Le Brésilien a d'ailleurs reconnu que les résultats n'étaient pas à la hauteur de ses espérances : « Mes résultats décideront si je resterai ici ou si je changerai d'équipe, J'ai toujours la possibilité de rester ici, mais il est important d'obtenir des résultats. [...] Je dois faire preuve de constance et terminer les courses que je dispute. »


Comparaison pesante avec son coéquipier

Depuis trois saisons maintenant, Felipe Massa partage son box avec le double champion du monde Fernando Alonso. Un coéquipier auquel il est souvent comparé, et pour cause, ils disposent de la même monoplace. Le Brésilien, 7e du classement pilotes, ne compte même pas la moitié des points de l'Espagnol, qui pointe en 3e position. Son meilleur résultat est une 3e place décrochée en Espagne. Fernando Alonso s'est imposé onze fois depuis son arrivée en 2010, alors que Felipe Massa ne compte aucun succès durant cette même période.

La dernière victoire de Felipe Massa remonte d'ailleurs au Grand-Prix du Brésil en 2008 ; une course où il avait manqué d'être sacré champion du monde avant que Lewis Hamilton ne franchisse la ligne d'arrivée en 5e position pour s'adjuger le titre.