F1 - La "mauviette" Raïkkönen selon Niki Lauda

Voir le site Automoto

F1 GP Bahrein 2013 Essais - Raikkonen Lotus
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-07-01T14:54:00.000Z, mis à jour 2013-07-02T15:01:48.000Z

Niki Lauda a fait une sortie remarquée dans le Bild : interrogée sur les chances de voir Kimi Raïkkönen rejoindre les rangs de Red Bull à la fin de la saison, le désormais dirigeant de Mercedes n'a pas hésité à interpellé l'actuel pilote Lotus en se demandant s'il était "une mauviette"...

Après un GP de Grande-Bretagne mouvementé, la faute à des pneumatiques explosifs, le monde de la F1 continue de faire parler de lui aujourd'hui : lors d'une interview au Bild, Niki Lauda a taillé le Finlandais Kimi Raïkkönen en se demandant s'il était une mauviette...
La place chez Red Bull fait des envieux
L'annonce du départ à la retraite de Mark Webber a fait beaucoup de bruit. D'abord car c'est un pilote respecté qui va donc quitter le monde de la F1 à la fin de la saison. Surtout parce que Red Bull s'impose depuis plusieurs saisons comme l'écurie-phare, celle de Sebastian Vettel, multiple champion du monde avec l'écurie autrichienne. Et si l'on annonce Jean-Eric Vergne, actuel pilote Toro Rosso, comme potentiel successeur au Britannique, le nom de Kimi Raïkkönen revient lui aussi très souvent dans la discussion.
Lauda interpelle Raïkkonen : « Une mauviette »
Quand on lui demande ce qu'il pense de cette rumeur envoyant le Finlandais chez Red Bull, Niki Lauda, ancien champion du monde et actuel dirigeant de Mercedes, n'a pas eu la langue dans sa poche. « Si Kimi Raïkkönen ne va pas chez Red Bull, c'est qu'il est une mauviette ! La question est de savoir ce qu'il veut : beaucoup de liberté, peu d'argent et ne rien faire, ou quelques jours de travail en plus et un peu moins de temps pour aller boire ? ». On ne sait pas encore comment va réagir l'intéressé...
Raïkkönen est en fin de contrat chez Lotus
Cette sortie intervient alors que tout le monde se pose la question de la succession de Webber chez Red Bull. Et alors que le Français Vergne est un candidat à ce poste, lui qui roule actuellement chez Toro Rosso, sorte de succursale de Red Bull (et chez qui Vettel a fait ses armes en F1), Raïkkönen possède un avantage certain en étant en fin de contrat chez Lotus. Cette sortie médiatique de Niki Lauda pourrait avoir deux conséquences : positive en touchant la fierté de Raïkkonen ; négative en pointant du doigt le manque apparent de professionnalisme du Finlandais...

Mais en attendant la saison des transferts, place au sport et au GP d'Allemagne qui se déroulera ce week-end.