Dans l'actualité récente

F1 : McLaren et Red Bull disent non à des qualifications revues

Voir le site Automoto

F1 - Monaco 2015 - Lewis Hamilton
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-03-27T15:08:14.457Z, mis à jour 2016-03-29T08:23:24.194Z

La FIA a proposé des qualifications hybrides, mixant l'ancien format avec le nouveau, aux écuries. Mais toutes ne les ont pas acceptées...

Les qualifications font beaucoup parler depuis qu’elles sont passées sur un système visant à éliminer les pilotes les plus lents un à un. Il faut dire que ce fut un véritable fiasco en Australie, avec une Q3 lâchée avant la fin. Le matin même de la course, les équipes avaient réclamé un retour à l’ancien système mais la FIA et le Groupe Stratégique ont décidé de laisser une deuxième chance au nouveau format. Selon les informations de Motorsport, la vérité est tout autre : les deux entités avaient proposé une alternative.

Un mix entre l’ancien et le nouveau

La FIA et le Groupe Stratégique voulaient introduire un format hybride. La Q1 et la Q2 auraient conservé l’élimination à intervalle régulier mais la Q3, seule, serait revenue à l’ancien système, avec des monoplaces pouvant se battre jusqu’au bout. Problème ? Un tel changement requière l’unanimité des écuries et, apparemment, McLaren et Red Bull auraient rejeté cette proposition.

Suite au prochain épisode

Conséquence, nous devrions avoir droit à un nouveau tollé à Bahrein, avec des qualifications décevantes. Le format hybride ne plaît pas à tout le monde et Red Bull et McLaren préfèrent sans doute l’ancien format, de la Q1 à la Q3. Christian Horner, patron de l’écurie autrichienne, avait expliqué, « Je ne pense pas que nous ayons si bien géré toute cette histoire de qualifications. Je ne pense pas que nous nous soyons couverts de gloire dans cette histoire » Et l’histoire est pourtant loin d’être terminée...