F1 : Mercedes explique la casse moteur de Hamilton au GP de Malaisie 2016

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton F1 GP Malaisie abandon 2016
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-10-06T09:08:29.925Z, mis à jour 2016-10-06T10:50:09.833Z

Mercedes AMG Petronas explique les raisons de la casse moteur de Lewis Hamilton intervenue lors du Grand Prix F1 de Malaisie 2016 alors qu'il était en tête de la course, le pilote s'étant révélé furieux envers son équipe.

Lewis Hamilton était très remonté après son abandon au Grand Prix de Malaisie alors qu'il était le leader de la course. Mercedes a mené une enquête approfondie et vient de trouver les raisons de la casse du moteur de son pilote. 

[Les monoplaces de Formule 1 en 2017]

Une perte de pression d'huile

Selon l'écurie allemande, les premières investigations ont révélé que le moteur de Lewis Hamilton avait souffert d'une perte de pression d'huile dans le dernier virage du circuit de Sepang, entraînant une défaillance du moteur dans la ligne droite du départ et donc, l'abandon du pilote britannique.


Retour au "vieux" moteur à Suzuka

Ce qui intrigue le plus Mercedes, c'est que le moteur de Lewis Hamilton bénéficiait des dernières évolutions et n'avait parcouru que 618 kilomètres avant de casser. Du coup, pour le Grand Prix du Japon, à Suzuka, disputé le dimanche 9 octobre, Lewis Hamilton roulera avec le moteur utilisé à Singapour (et qui ne possède pas les dernières évolutions). Et comme ce moteur a déjà un Grand Prix à son actif, Mercedes va retravailler les réglages pour éviter une nouvelle défaillance.  Le triple champion du monde a également confirmé qu'il était déjà passé à autre chose lors de la conférence de presse de ce jeudi :

"Je me sens bien. Prêt à en découdre. Je n'ai pas vraiment repensé à la dernière course. J'ai beaucoup d'autre chose à gérer."


Les écuries clientes pénalisées

Autre conséquence de l'abandon de Lewis Hamilton en Malaisie, les écuries clientes de Mercedes vont devoir attendre encore un peu avant d'utiliser la dernière version du moteur allemand. Williams, Force India et la Manor de Pascal Werhlein devaient recevoir le nouveau bloc pour Suzuka mais Mercedes préfère finalement attendre le Grand Prix des États-Unis à Austin, le weekend du 23 octobre, pour cela.

[BONUS : LE GARAGE DE LEWIS HAMILTON]