Dans l'actualité récente

F1 : Michael Schumacher prendra sa retraite fin 2012

Voir le site Automoto

Michael Schumacher F1 GP Europe Valence 2012 Mercedes
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-04T09:09:00.000Z, mis à jour 2012-10-04T10:15:04.000Z

Une évidence, après l'arrivée programmée de Hamilton chez Mercedes, "Schumi" confirme à Suzuka qu'il se retirera définitivement de la Formule 1 en fin de saison, après 308 Grands Prix disputés.

C'est officiel, Michael Schumacher a déclaré arrêter la F1 à la fin de la saison 2012, à l'âge de 43 ans.

Retour et retraite dans l'ombre
Fin 2009, après 3 ans d'absence, le plus titré des pilotes de Formule 1 décidait l'improbable, revenir dans la compétition reine, un challenge en partenariat avec l'écurie Mercedes GP tout juste formée en reprenant l'équipe championne Brawn GP. Mais le constat est là, avec une 9è place au championnat en 2010, 8ème en 2011 et actuellement 12ème, jamais Michael Schumacher n'aura retrouvé le sommet. Et pire, il s'affiche toujours derrière son coéquipier, son compatriote Nico Rosberg. Et il aura fallut attendre le GP d'Europe du 24 juinj à Valence, pour qu'il retrouve un podium, le seul de ces 3 années. Victime de nombreux accidents cette saison, le dernier en date étant l'accrochage à Singapour dans la monoplace de Jean-Eric Vergne, "le baron rouge" affichait clairement ses faiblesses.


En deux temps
Vendredi dernier, c'est une bombe dans le monde de la Formule 1 puisque Lewis Hamilton est annoncé avec surprise chez Mercedes AMG, alors qu'il officiait chez McLaren depuis son adolescence. Rosberg restant à son poste, "Schumi" était sans le dire poussée vers la sortie. C'est ce jeudi, à la veille du début du Grand Prix du Japon à Suzuka, que l'annonce est faite lors d'une conférence de presse.


Le communiqué officiel de Michael Schumacher, diffusé sur son site officiel, ici traduit en français :

"J'ai décidé de me retirer de la Formule 1 à la fin de la saison, bien que je sois capable de combattre contre les meilleurs pilotes du monde. C'est quelquechose qui me rend fier, et c'est pourquoi je ne regretterai jamais d'être revenu. Je peux être heureux de mes performances et le fait d'avoir augmenté mon niveau au cours des trois dernières années. Mais à un moment donné, il est temps de dire au revoir.


Déjà au cours des dernières semaines et mois, je n'étais pas encore certain d'avoir encore la motivation et l'énergie nécessaire pour continuer, et ce n'est pas mon style de faire quelque chose dont je ne suis pas convaincu à 100%. Avec la décision prise aujourd'hui, je me sens libéré de ces doutes. Finalement, ce n'est pas mon ambition de rouler pour rouler, mais de me battre pour la victoire, et le plaisir de conduire se nourrit de la compétitivité.

J'ai déclaré à la fin de l'année 2009 que je voulais être jugé sur mes résultats, et c'est pourquoi j'ai eu beaucoup de critiques lors des 3 dernières années, et qui ont été en partie justifiées. C'est sans doute que nous n'avons pas atteint notre objectif de développer une voiture capable de lutter au Championnat du Monde durant ces trois ans. Il n'y a également aucun doute
pour personne sur le fait que je ne puisse avoir aucune perspective à long terme. Mais il est aussi clair aussi que je peux encore être très satisfait de mes réalisations globales en Formule 1.


Au cours des 3 dernières années, j'ai appris beaucoup de choses, également sur ​​moi, et j'en suis reconnaissant pour cela. Par exemple, que vous pouvez vous ouvrir sans rien perdre de vue. Que la défaite peut être à la fois plus difficile et plus instructive que la victoire, quelque chose que j'avais perdu de vue dans les premières années. Que vous devez comprendre pour être en mesure de faire ce que vous aimez. Que vous avez à vivre selon vos convictions. J'ai ouvert mon horizon, et je suis à l'aise avec moi-même.

Je tiens à remercier Daimler, Mercedes-Benz et l'équipe pour leur confiance. Mais je tiens aussi à remercier tous mes amis, partenaires et proches, qui, au fil des nombreuses années en sport automobile, m'ont soutenu. Mais plus que tout, je tiens à remercier ma famille se tenant toujours à côté de moi, me donnant la liberté de vivre mes convictions et de partager ma joie."


Vous pouvez retrouvez ces déclarations originales sur le site officiel en cliquant ici. Pour le futur de Michael Schumacher, s'il est incertain, nous sommes sûrs à la vue de ce sujet F1 à la Une du 27 juillet 2011 qu'il ira vers sa seconde passion :