F1 - GP Monaco 2015 : Hamilton en pole position

Voir le site Automoto

F1 - Monaco 2015 - Lewis Hamilton
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-23T14:01:00.000Z, mis à jour 2015-05-25T07:30:39.526Z

Lewis Hamilton partira, pour la toute première fois de sa carrière, en pole position du Grand-Prix de Monaco ce dimanche. Le Britannique, qui avait fait le choix de s'élancer en premier pour éviter l'épisode de l'an passé, a bouclé un tour en 1'15''098, soit 342 millièmes de mieux que son coéquipier Nico Rosberg. L'ex-vainqueur de l'épreuve devra cette fois se contenter de la 2e place.

Souvenez-vous, il y a un an les pilotes Mercedes étaient allés au clash en arrivant au parc fermé ; Lewis Hamilton reprochait à Nico Rosberg d'avoir volontairement provoqué un drapeau jaune dans les ultimes instants de la séance pour empêcher toute amélioration de sa part. Les consignes étaient donc claires ce samedi : le Britannique avait la priorité.

Hamilton tient sa revanche
Entré en piste en premier, Lewis Hamilton a d'abord réalisé un tour en 1'15'304 : un chrono qu'il sera en mesure d'améliorer de deux dixièmes dans son second run. Nico Rosberg capitule assez rapidement après un blocage de roues à Ste Dévote tout comme Sebastian Vettel, qui devront se satisfaire des 2e et 3e places. Le Champion du Monde en titre décroche ainsi sa toute première pole en principauté.

Jolie prestation des Red Bull de Daniel Ricciardo et de Daniil Kvyat qui se classent respectivement 4e et 5e, juste devant Kimi Raikkonen et Sergio Perez. Carlos Sainz Jr, Pastor Maldonado et Max Verstappen complètent le top 10. Le Français Romain Grosjean est passé tout près de la Q3. 11e des qualifications, le pilote Lotus sera néanmoins rétrogradé de cinq positions pour un changement de boîte. Le tricolore avait en effet roulé sans son 4e rapport lors de la précédente course à Barcelone: « J'aurais dû accéder en Q3, a t-il déclaré. C'est ma faute, j'ai fait une erreur au virage 15. J'ai bloqué les roues, j'ai dû tirer tout droit ce qui m'a fait perdre trois dixièmes. C'est dommage ! Mais je savais que ça allait être difficile avec ces cinq places de pénalité sur la grille [...] L'an dernier je n'ai pas doublé une seule voiture et je suis pourtant passé de la 19e place à la 8e. Demain il faudra être patient, voir ce que ça donne côté météo, voir quel pneu on choisit et à quel moment on s'arrête.»


Le départ du Grand Prix de Monaco, 6e épreuve du Championnat du Monde de Formule 1, sera donné ce dimanche à 14h.