Dans l'actualité récente

F1 - GP Monaco 2015 : Rosberg s'impose sur une erreur d'Hamilton

Voir le site Automoto

F1 - Monaco 2015 - Nico Rosberg
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-24T14:01:00.000Z, mis à jour 2015-05-25T07:27:53.244Z

Nico Rosberg a triomphé ce dimanche pour la 3e année consécutive au Grand Prix de Monaco, égalant ainsi Ayrton Senna. Le pilote Mercedes devance à l'arrivée Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, à qui la victoire semblait promise. Retour sur une course qui a été bouleversée au 64e tour avec l'intervention du safety-car.

Lewis Hamilton, qui avait décroché sa toute première pole en principauté, avait réussi à conserver l'avantage au premier virage. Le Britannique avait la course en main pourtant la victoire va lui échapper...

Le moment où tout a basculé
Le Champion du Monde en titre, auteur d'une parfaite envolée à l'extinction des feux, menait une course tranquille. Le pilote Mercedes s'était forgé une petite avance sur le duo Nico Rosberg - Sebastian Vettel, à la lutte pour la 2e place. Mais cette sérénité va être troublée par une attaque pour le moins osé de Max Verstappen sur Romain Grosjean. Attiré par les points de la 10e place jusque-là occupée par le Français, le rookie va perdre le contrôle de sa Toro Rosso et venir percuter le rail à Ste Dévote. Le vice-Champion d'Europe de F3 s'en sort indemne mais cet incident a pour conséquence une entrée en piste du safety-car. 14 tours restent alors à parcourir...

Et contre toute attente le leader rentre aux stands pour chausser de nouveaux pneus alors que ses adversaires font le choix de poursuivre avec les mêmes gommes. Lewis Hamilton ressort des box toujours sous le régime de la voiture de sécurité mais derrière la Ferrari de Vettel. Le Champion du Monde se retrouve alors dans une situation assez semblable à celle de Barcelone : coincé derrière l'Allemand et la proximité des rails ne permettra aucun dépassement.


Un championnat relancé
Cette mésaventure fait en tout cas les affaires de Nico Rosberg, qui empoche un 3e succès en principauté, presque inattendue. L'Allemand réalise une bonne opération également au championnat puisque son retard sur Lewis Hamilton passe de 20 à 10 points ! Le Britannique ayant dû se contenter d'une 3e place derrière Sebastian Vettel. Les Toro Rosso de Daniil Kvyat et de Daniel Ricciardo se classent respectivement 4e et 5e devant Kimi Raikkonen et Sergio Perez.

Jenson Button inscrit les premiers points de McLaren-Honda avec une 8e place à l'arrivée. Son coéquipier Fernando Alonso a été quant à lui moins chanceux. L'Espagnol, qui avait déjà rencontré des problèmes électroniques en qualifications, a cette fois-ci été trahi par sa boite. Felipe Nasr et Carlos Sainz Jr, qui partait de la voie des stands pour ne pas s'être présenté au pesage, complètent le top 10. Romain Grosjean termine 12e.

La prochaine course se tiendra dans deux semaines au Canada.