Dans l'actualité récente

F1 : Monisha Kaltenborn nouvelle directrice de l'écurie Sauber

Voir le site Automoto

Monisha Kaltenborn Sauber F1 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-11T09:03:00.000Z, mis à jour 2012-10-11T09:12:39.000Z

La passe d'armes a été très progressive et nous avions remarqué la présence de plus en plus importante de Kaltenborn à la tête de l'équipe Suisse. Elle remplace officiellement ce jeudi le fondateur Peter Sauber.

A 41 ans, l'autrichienne Monisha Kaltenborn devient la première femme à diriger une écurie de Formule 1.

Première dans les paddocks
La parité homme-femme au sein des équipe de Formule 1 est encore très loin d'être effective, mais ce changement de la direction de l'écurie Sauber marque un grand pas. Monisha Kaltenborn, autrichienne d'origine indienne de 41 ans, prend officiellement les rennes de l'écurie Suisse en place du fondateur et directeur depuis 20 ans. Peter Sauber "ne souhaitait pas être dans les paddocks après ses 70 ans" explique le communiqué et laisse sa place de "Team Principal" à Kaltenborg, qui est arrivé en 200 et était déjà PDG depuis 2010.


Déclarations
"Nous avions décidé ceci depuis longtemps que Monisha prendrait ma place" raconte Peter Sauber, qui avait déjà laissé à l'Autrichienne les commandes de plusieurs Grand Prix, "dont le dernier au Japon, où l'écurie a établit une excellente performance". Il affirme n'avoir "aucun doute sur le fait que Monisha possède les compétences nécessaires pour être une Team Principal hors pair", l'Autrichienne s'engageant "à pousser l'équipe et de la conduire au succès".


Des performances croissantes
Écurie de milieu de grille ces trois dernières années à l'image de Force India ou de Toro Rosso, Sauber (ex-BMW Sauber) est revenue au très haut niveau tout au long de la saison au point de tutoyer Mercedes au championnat pour la 5è place constructeur. L'équipe a également marqué deux des trois derniers Grands Prix (Italie et Japon) en obtenant deux podiums grâces aux talentueux Pérez et Kobayashi, en plus des deux autres recueillis plus tôt par le mexicain en Malaisie et au Canada.


L'an prochain, Monisha Kalterborn ne dirigera plus Pérez, en partance chez McLaren, mais devrait garder Kobayashi. L'objectif sera sans nul doute de mener Sauber dans le Top 5 en F1.