F1 : la nouvelle Super Licence de 2016

Voir le site Automoto

Max Verstappen F3 2014
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-01-11T19:08:00.000Z, mis à jour 2015-01-11T19:11:27.000Z

La FIA a précisé cette semaine les nouvelles conditions pour obtenir une Super Licence à partir de 2016. Un durcissement des critères a été décidé pour éviter l'arrivée de pilotes trop jeunes et pas assez expérimentés dans les catégories juniors.

A 17 ans, Max Verstappen va découvrir la Formule dans un baquet de Toro Rosso. Un comble pour celui qui ne pourrait conduire une voiture sur les routes françaises et européennes. Mais cette nomination de la part de l'écurie sœur de Red Bull était en accord avec les réglementations en place, à l'époque. A partir de la saison 2016, la donne va changer.

Un système de points
Pour juger des compétence des jeunes pilotes, la FIA va mettre en place un système de points en fonction de leurs résultats dans les catégories (F2, GP2, F3 European, WEC, Indycar...) Sur une durée de trois ans, le pilote devra obtenir un minimum de 40 points. A titre d'exemple un champion de F2 obtiendra 60 points contre 40 pour un titre en WEC et Indycar. Avec sa troisième place en 2014 lors du championnat F3 European, Max Verstappen n'aurait acquis que 20 points, ce qui rendait impossible sa promotion.

D'autres critères
En plus de ce nouveau système, la FIA instaure désormais un âge minimum de 18 ans pour participer au championnat du monde de Formule 1 ainsi qu'avoir participé à au moins deux saisons dans des catégories juniors. Derniers impératifs : avoir roulé au moins 300 kilomètres dans une F1 récente et passer un test théorique sur la réglementation en place.

Autant de critères pour mettre un terme aux critiques sur un trop grand laxisme en la matière.