F1 : Quels pilotes Français pour 2017 ? Et où ?

Voir le site Automoto

GP3   Esteban Ocon champion 2015
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-30T13:10:18.732Z, mis à jour 2016-10-30T13:10:20.251Z

Romain Grosjean, Esteban Ocon, Pierre Gasly, Jean-Eric Vergne... Qui sera dans un baquet de Formule 1 en 2017 ?

Actuellement composé de deux Français (Romain Grosjean chez Haas Racing, Esteban Ocon chez Manor), le plateau de F1 pourrait changer en 2017. Il est temps de faire le point sur les forces en présence et éventuellement à venir.

Grosjean restera chez Haas Racing

S’il connaît une fin de saison compliquée après des débuts idylliques - un peu trop d’ailleurs -, Romain Grosjean reste le chef de fil de l’écurie Haas Racing. Ses 29 points glanés pèsent face au zéro pointé de son coéquipier et on imagine mal l’écurie américaine se séparer de l’expérimenté pilote français, lequel a fêté son 100e Grand Prix à Austin (en empochant un petit point). Pour sa deuxième saison dans la discipline, Haas voudra miser sur la continuité et Romain Grosjean a suffisamment de vécu pour s’inscrire dans la durée. Quand bien même son agacement constaté ces dernières semaines pourrait lui jouer des tours en termes de communication.

Esteban Ocon, l’apprentissage continue ?

Esteban Ocon a été propulsé dans l’univers de la F1 cet été quand Manor s’est séparé de Rio Haryanto. Qu’on se le dise, il est toujours en phase d’apprentissage et il doit s’aguerrir s’il veut continuer à vivre son rêve. Pilote d’essai chez Renault appartenant à Mercedes (qui le lâchera bien volontiers), il pourrait bel et bien se partager l’écurie française avec Nico Hulkenberg en 2017. On le voit néanmoins plus rester chez Manor, où il aura l’opportunité de continuer à emmagasiner des kilomètres pour se tenir prêt le jour j, quand il rejoindra un top team. Car Dave Ryan, le directeur de Manor, ne tarit pas d’éloges sur lui, « Esteban est un pilote brillant. Ce garçon va vraiment devenir très, très bon. Il l'est déjà. Mais c’est toujours la même chose : tant que vous n'avez pas la bonne voiture pour démontrer vos capacités, vous devez attendre de voir ce qui va se passer pour lui à l'avenir. En tout cas, chez nous, il n'a pas fait un pas de travers. » En filigrane, il faut comprendre que la porte lui est toujours ouverte.

Pierre Gasly, il faudra attendre

Membre du programme Red Bull Junior Team, Pierre Gasly est promis à une place chez Toro Rosso dans un futur proche. Mais son horizon à court terme s’est quelque peu assombri à Austin, quand le team a officialisé son line-up pour 2017 en reconduisant Carlos Sainz et Daniil Kvyat. Seule chance du Français ? Que Renault se montre suffisamment convaincant pour chiper le jeune espagnol, qui termine la saison comme un boulet de canon. Si, d’aventure, le fan préféré de Fernando Alonso venait à signer pour l’écurie française, alors Pierre Gasly aurait une opportunité de s’offrir un baquet la saison prochaine. Pour l’instant, on en est très, très loin.

Quid de Jean-Eric Vergne ?

Réserviste chez Ferrari et pilote Formule E, Jean-Eric Vergne a passé trois saisons chez Toro Rosso, la limite maximale autorisée par l’écurie avant une éventuelle promotion vers Red Bull. Nul doute qu’il a envie de revenir en Formule 1 et l’éventualité Renault reste, à ce jour, la plus probable. Vu son passé dans la discipline, il n’est pas illogique de voir son nom cité. Il se tiendra prêt en cas d’occasion à saisir…