Dans l'actualité récente

F1 - pneus Pirelli : les pilotes menacent de grève au GP d'Allemagne

Voir le site Automoto

F1 Grand Prix Silverstone 2013 Départ
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-07-05T13:03:00.000Z, mis à jour 2013-07-05T13:17:13.000Z

Suite aux explosions de pneus lors du grand Prix à Silverstone dimanche 30 juin, les pilotes menacent de se retirer du GP d'Allemagne si les problèmes revenaient.

Rappel
Dimanche 30 juin, le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone remporté par Nico Rosberg a été marqué par l'explosion des pneus arrière de quatre pilotes : Lewis Hamilton, Felipe Massa, Jean-Eric Vergne en début de course et Sergio Pérez un peu plus tard.


Menace
Les pilotes de la Grand Prix Drivers' Association" (GPDA) ont envoyé un message explicite à Pirelli, en rappelant qu'elle était "préoccupée par les évènements ayant eu lieu à Silverstone".


"Nous pensons que les changements réalisés sur les pneus auront les résultats voulus et que des problèmes similaires n'interviendront pas lors du week-end du GP d'Allemagne", a ajouté la GPDA.


"Nous sommes prêt à piloter nos monoplaces au limites, comme cela a toujours été, et vis-à-vis des attentes des écuries, des sponsors et des fans."


"Cependant, les pilotes ont décidé que si des problèmes similaires se rencontraient lors du GP d'Allemagne, nous retirions immédiatement nos voitures de la course" a menacé la GPDA, "dans le sens où ce problème évitable de pneumatiques mettrait en danger de nouveau les vies des pilotes, commissaires et des spectateurs."


Pirelli se défend
Mardi 2 juillet, le manufacturier de pneu unique en Formule 1 tenait à préciser les conditions des explosions de pneus, dont l'origine pouvait tenir :


  • - D'un mauvais montage des pneus asymétriques
  • - D'une pression excessive
  • - De l'utilisation de carrossage extrême
  • - De vibreurs particulièrement agressifs en courbes rapides, notamment le virage 4


Des tests jeunes pilotes modifiés en tests tout courts
Encore plus tôt dans la semaine, lundi 1er juillet, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) publiait un communiqué, dans lequel elle indiquait que "les incidents de Silverstone représentent un véritable problème de sécurité pour les pilotes."


Sachant cela, la FIA a modifié les conditions des "Young Drivers' Tests", essais intra-saison censés concerner les pilotes ayant couru au maximum lors de deux saisons en F1. Désormais, tous les pilotes pourront être conviés à l'évènement du 17 au 19 juillet "pour tester les pneus Pirelli", la FIA se réservant le droit d'ajouter une date supplémentaire.