F1 : le président de Ferrari prévient ses troupes.

Voir le site Automoto

Fernando Alonso F1 GP Belgique Spa
Par Benjamin KHALDI|Ecrit pour TF1|2011-12-23T12:31:00.000Z, mis à jour 2011-12-23T12:40:14.000Z

Triste saison que celle disputée par la Scuderia Ferrari. Un bilan très maigre d'une seule victoire, et une lutte pour le titre qui s'est jouée sans l'équipe italienne. Luca di Montezemolo a déjà avertit ses troupes : en 2012, il veut voir autre chose.

Luca di Montezemolo a dévoilé fait le bilan de la saison 2011 de Formule 1 autour d'un déjeuner avec la presse internationale.



2011, une saison de Formule 1 à oublier pour Ferrari. Jamais les monoplaces marquées du cheval cabré n'ont paru aussi distancées. Le bilan est d'ailleurs assez maigre : 1 victoire, acquise par Fernando Alonso en Grande-Bretagne, et une troisième place au classement des constructeurs, loin, très loin de RedBull-Renault et McLaren. Pas de quoi satisfaire le patron de la Scuderia, qui a prévenu, comme le rapporte l'Equipe : « On a le droit à une année sans, mais pas deux. »

F1 Japon 2011
Fernando Alonso, "le meilleur en constance, en vitesse, en prise de décision, en calme et réflexion" pour Luca di Montezemolo





Lors du traditionnel repas de Noël avec la presse, Luca di Montezemolo a donc distribué les bons points et les mauvais points. Fernando Alonso décroche un tableau d'honneur : « Fernando Alonso est un pilote exceptionnel. Il a réalisé une saison fantastique (...) Je regrette juste de ne pas avoir été capable de lui fournir une monoplace à la hauteur de son talent. » En revanche, le grand patron met la pression sur Felipe Massa. « J'espère qu'il va réagir (...) Je suis sûr que nous allons retrouver un Felipe compétitif. »




Di Montezemolo n'hésite pas non plus à pointer du doigt le règlement. de la F1 Notamment la possibilité d'effectuer des essais privés. « J'ai ici, à Fiorano, une piste que je n'ai pas le droit d'utiliser. Quel est ce sport qui interdit à ses sportifs de s'entraîner ? », ironise le boss de Ferrari. Autre motif d'inquiétude, les diverses interprétations du règlement. « Je souhaite des règles claires, sans zone grise. »

L'ambition de Ferrari en 2012 sera évidemment de se mêler à la lutte pour les titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs. La nouvelle Formule 1 de la Scuderia fera ses premiers tours de roues en février, probablement à Jerez.