F1 - Qualifications GP des Etats-Unis 2014 : Rosberg devance Hamilton pour la pole position

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes) a longtemps tenu la tête mais termine finalement 2e au Grand Prix d'Italie F1, le dimanche 7 septembre 2014 à Monza.
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-01T19:10:00.000Z, mis à jour 2014-11-01T19:19:10.000Z

Nico Rosberg a obtenu la pole position du Grand Prix des Etats-Unis à Austin. Le pilote allemand de Mercedes a devancé son coéquipier et favori Lewis Hamilton. La course et la lutte pour le championnat du monde s'annoncent passionnantes.

Le format des qualifications était inédit avec l'absence des Marussia et Catheram, pour cause de problèmes financiers, dès la première partie des qualifications. Mais la grille de départ ne se transforme pas beaucoup avec les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton aux deux premières places.

Une surprise pour Rosberg
Il pouvait avoir un large sourire en sortant de sa monoplace. Nico Rosberg partira demain en pole position, la 13e de sa carrière, du Grand Prix des Etats-Unis, à Austin. Distancé en lors de la troisième séance des essais libres à cause de problèmes de freinage, l'Allemand a disposé d'une voiture compétitive en qualifications. En Q3, il a réalisé son meilleur tour en 1'36.067, 376 millièmes devant son coéquipier Lewis Hamilton. « Invaincu » jusqu'à la Q1, le Britannique, leader au classement général, a dû s'avouer vaincu.

Williams en embuscade
Derrière les inusables Mercedes, Williams confirme sa très bonne tenue à Austin. Bottas (3e)est le seul pilote en dessous de la seconde par rapport à Rosberg (+0.838). Il sera accompagné en deuxième ligne par son coéquipier Felipe Massa. Alonso et Button seront sur la troisième. A noter également le premier top 10 pour Adrian Sutil lors des qualifications.

La déception française
Les deux représentants tricolores n'ont pas brillé lors de ces qualifications où le nouveau format en Q1 (élimination du 14e au 18e) a notamment pénalisé Jean-Eric Vergne. Victime d'incidents mécaniques lors de la troisième séance d'essais libres, ce samedi, le pilote Toro Rosso (15e) a été obligé de changer de moteur (usagé) mais il lui a manqué 50 millièmes pour passer en Q2. Quant à Romain Grosjean, il n'a jamais été dans le coup pour une place dans la deuxième séance. La faute à une monoplace « qui n'était pas comme celle de ce matin (essais libres) » selon les termes agacés du pilote dans les transmissions radio avec son staff. Il partira 17e puisque Sebastian Vettel (moteur) commencera depuis les stands.

Le départ du Grand Prix des Etats-Unis sera donné demain à partir de 21 h (heure française).