Dans l'actualité récente

F1 : Räikkönen avoue, il part chez Ferrari car non payé par Lotus

Voir le site Automoto

Kimi Räikkönen GP F1 Belgique 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-09-19T16:01:00.000Z, mis à jour 2013-09-19T17:33:39.000Z

Lors de la conférence de presse pré-Grand Prix de Singapour, le pilote finlandais a confirmé qu'il n'était pas payé par Lotus et a avoué être parti chez Ferrari sur un plan “purement financier”.

Des raisons purement financières
Quelques jours suite au Grand Prix d'Italie à Monza, précisément le 11 septembre, Ferrari a annoncé le retour de Kimi Räikkönen au sein de la Scuderia, en remplacement du Brésilien Felipe Massa. Le pilote finlandais était donc très attendu à la conférence de presse se tenant ce jeudi, veille des premiers essais libres du GP de Singapour.


Interrogé sur le fait qu'il n'a pas été payé comme convenu (salaire fixe plus part variable selon les points inscrits), Kimi Räikkönen a précisé que "les raisons de ce départ sont purement d'ordre financier, ils [Lotus] n'ont pas de quoi verser mon salaire, c'est dommage".


Bons souvenirs chez Ferrari ?
Abordé sur son départ de la Scuderia fin 2009 après trois saisons (le Finlandais a été pour certains "viré"), Räikkönen a répliqué avec son tact particulier : "Il y a de nombreuses histoires sur mon passé, sur différentes équipes, mais cela vient de vous les gars et je ne pense pas que vous travaillez au sein des écuries donc vous ne savez pas ce qu'il s'y passe et vous écrivez beaucoup de choses, pouvant être parfois vraies, parfois non."


Il a ajouté avoir eu "de la liberté" chez Ferrari, et qu'il y avait passé "un bon moment".


Non inquiet du duo avec Alonso
Enfin, sur sa future coopération annoncée explosive avec Fernando Alonso, son coéquipier en 2014, le pilote scandinave avoue "ne pas être inquiet", ce qu'il a répété pour son intégration chez Ferrari et aux capacités d'avoir une monoplace (nouveau moteur V6) performante.


"Je n'ai jamais travaillé avec Alonso" a déclaré Kimi Räikkönen, "je le connais évidemment en course mais je suis sûr que tout ira bien."